Modern technology gives us many things.

Un article de presse injurieux est un acte criminel dans ce pays d’Afrique

  presse tanzanieEn Tanzanie, un article de presse injurieux ou diffamatoire est un acte criminel puni par une amende et une peine de prison.

Le gouvernement tanzanien veut durcir une loi sur la presse datant de 1976, qui criminalise déjà les délits de presse et confère au ministère de l’information le pouvoir de suspendre toute publication, a-t-on appris jeudi après de l’opposition.

Un nouvel amendement déposé par l’exécutif tanzanien, sur lequel planchent les députés depuis mercredi, préconise une amende de 5 millions de shillings (2. 200 euros), dans le but de « décourager la publication d’articles séditieux que l’on observe de plus en plus ces jours-ci », selon les explications fournies mercredi à l’Assemblée nationale par le représentant du gouvernement Frederick Werema.

La loi de 1976 prévoit déjà un système d’amende, mais bien plus faible – 15. 000 shillings (6 euros) – et/ou une peine maximale de 3 ans d’emprisonnement pour publication d’articles insultants, mensongers ou incitant au trouble de l’ordre public.



Les commentaires sont fermés.