INTERNATIONAL – Un troisième gendarme serait gravement blessé…Deux agents de la Garde nationale tunisienne, l’équivalent de la gendarmerie, ont été tués jeudi par un groupe «terroriste» dans la région de Béja (70 km à l’ouest de Tunis), a indiqué le ministère de l’Intérieur.

tunisie gendarmes«Deux agents de la garde nationale sont morts et un troisième a été blessé le 17 octobre lors d’un affrontement avec un groupe armé terroriste», selon un communiqué du ministère, ajoutant que l’attaque a eu lieu dans le district de Goubellat de la région de Béja.

Le gendarme blessé est dans un «état grave» selon une source policière interrogée par l’AFP.

Les assaillants en fuite

Le ministère n’a pour sa part donné aucune information supplémentaire «dans l’intérêt du bon déroulement des opérations» des forces de l’ordre.

Selon la Radio Shems-FM, les gendarmes ont été pris pour cible alors qu’ils allaient vérifier une information faisant état de la présence d’un groupe armé dans une maison de la région. Les assaillants auraient pris la fuite, a encore indiqué la radio.

Les autorités tunisiennes, confrontées à l’essor de la mouvance jihadiste armée depuis la révolution de 2011, n’avaient pas fait état de l’existence de groupes armés dans cette zone.

PARTAGER