Modern technology gives us many things.

Traitement de la tuberculose : 14% des malades sont perdus de vue

tuberculose14% des malades suivant un traitement de la tuberculose au Sénégal sont perdus de vue par les agents de santé avant d’être guéris. Selon le Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) qui a fait cette révélation, ce jeudi, cela constitue le principal obstacle à l’éradication de cette maladie. « Ces patients, qui ne reviennent pas après le début de leur traitement, sont estimés à 9,4% dans le District ouest de Dakar, qui polarise le centre de santé Philippe Maguilène Senghor de Yoff, celui de Ouakam, l’Hôpital militaire de Ouakam et deux postes de santé décentralisés », a souligné Hélène Coumba Sarr Ndiaye, assistante sociale au Pnt. 
D’après Mme Ndaye, qui s’adressait à des journalistes au cours d’une visite de presse au centre de santé de Yoff,  « l’arrêt du traitement par la seule volonté des malades est un gros problème auquel le Pnt s’attelle, avec des stratégies d’information et de sensibilisation, en vue du respect du traitement par le malade. » En effet, à lui seul, le District ouest de Dakar totalise actuellement 147 patients déclarés, dont 112 ont la tuberculose pulmonaire, qu’ils peuvent, par effet de contagion, transmettre à des personnes dans leur entourage. « Ces patients sont sous traitement directement observé (Tdo) par un agent de santé et se rendent très souvent auprès des structures de santé, pour se faire administrer les médicaments par les agents de santé », a-t-elle indiqué. Et d’ajouter que  « d’autres suivent un Tdo familial à domicile, puisqu’ils ne présentent pas de risques de contamination. » Les agents de la santé invitent la famille de cette catégorie de patients à veiller à la prise régulière des médicaments, en vue d’un traitement réussi et d’une guérison totale.

Balthazar xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.