étalons locauxLe Burkina Faso a décroché samedi le trophée de la 6ème édition du tournoi de l’Intégration de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), en battant le Bénin en finale, à l’issue des tirs aux buts (9-8), s’adjugeant son premier trophée dans l’histoire de cette compétition sous régionale. Les deux équipes se sont neutralisées au terme du temps réglementaire (0-0) de cette finale bien enlevée au stade Robert Champroux de Marcory (Sud d’Abidjan). Les Ecureuils du Bénin se classent ainsi deuxième du tournoi. La sélection malienne a été distinguée équipé Fair-play. L’attaquant béninois, Adjai Fémi, auteur de 2 buts a été classé meilleur buteur au terme de cette 6è édition de la coupe de l’UEMOA qui a démarré le 26 octobre dernier. Représentant le groupe A à cette ultime étape de la compétition, le Burkina s’est défait des Aigles Maliens, des Eléphants de la Côte d’Ivoire (pays hôte) et des Eperviers du Togo. Le Bénin, a pour sa part, eu raison des Lions du Sénégal, des Mena du Niger et des Lycaons de la Guinée Bissau. Le Bénin, rappelle-t-on, a déjà abrité la compétition lors de la 3ème édition en 2009. Le tournoi de l’UEMOA doté du trophée de l’intégration sous régionale, est un cadre pour les joueurs évoluant dans les championnats nationaux de ces Etats, de faire montre de leurs talents afin de se faire repérer par de prestigieux clubs pour une carrière internationale. Le vainqueur, le Burkina Faso, a empoché une enveloppe de 5 millions de FCFA, 3 millions de FCFA pour le finaliste malheureux, le Bénin et 2 millions de FCFA pour le Mali, classé équipe fair-play. Le meilleur buteur,Adjai Fémi du Bénin est reparti avec 1 million de FCFA. Le Sénégal, tenant du titre détient avec la Côte d’Ivoire, le plus grand nombre de titres avec chacun deux trophées à son actif. La 5ème édition s’est déroulée au Sénégal en 2011. La capitale togolaise, Lomé, accueillera l’année prochaine, la 7ème édition de ce tournoi.

PARTAGER