Modern technology gives us many things.

Togo : l’UE met la pression sur Faure Gnassingbé

faure togoLe mutisme de Faure Gnassingbé et de son pouvoir sur l’organisation des élections locales contraint les partenaires techniques et financiers à lui mettre la pression. Après plusieurs interpellations par des détours diplomatiques, les ambassadeurs des pays membres de l’Union Européenne en poste au Togo se voient obligés de passer par des moyens forts.

Mardi, au cours de la 14ème session du dialogue UE-Togo, le sujet a été clairement posé et les diplomates réclament un calendrier clair avec des dates précises. « Le dévouement de ces dernières années en faveur de la démocratie et de l’état de droit ne peut pas rester inachevé au niveau local où précisément la base de la participation citoyenne se construit et les besoins des populations trouvent leurs réponses. La partie européenne a suggéré qu’un calendrier précis avec des dates pour les élections locales – et son niveau d’extension – soit défini en concertation avec les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale » indique le communiqué. Initialement, les ambassadeurs avaient exigé que ce calendrier soit établi avant la fin de la l’année, mais par élégance et par courtoisie, cette exigence formelle a été nettoyée du communiqué final. Tout compte fait, l’exigence est réelle et entière. D’autre part les partenaires ont vivement souhaité la mise en œuvre du nouveau code pénal et du nouveau code de procédure pénale ainsi que la situation de certaines prisons de l’intérieure.« Le retard dans ces actions a affecté l’image du Togo dans des instances internationales » précise le communiqué

 

Les commentaires sont fermés.