Le chef de l’Etat Macky Sall aurait donné un coup de fil au Président du Conseil d’administration du Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), Dr Pape Amadou Ndiaye, pour exhorter les responsables apéristes de Thiès à engager la bataille contre Idrissa Seck. Une consigne qui n’inquiète pas outre mesure les militants de Rewmi/Thiès.

Le maire de la commune de Ouest, Alioune Sow estime que « la priorité pour Thiès, c’est de voir ses chantiers relancés et non penser à éliminer Idrissa Seck, comme il l’a fait avec Khalifa Sall ». « Ce qui est dommage dans tout ça, c’est que Macky Sall veut tout faire pour sortir Idrissa Seck de son engagement. En effet, si l’on convoque l’histoire, Idrissa Seck a dit qu’il arrêtera de faire de la politique s’il perdait Thiès. C’est ce que Macky Sall veut réussir. Mais il ne réussira pas, car il est en train de faire fausse route », a-t-il dit dans les colonnes de Vox Pop.

M. Sow d’enfoncer le clou : « Au lieu de terminer les chantiers de Thiès, il est en train de mener une bataille que Wade, qui est plus mûr que lui en politique, a perdue à Thiès. Il est en train de mener la plus nulle politique que le Sénégal n’ait jamais connue. Avec Wade, le débat était plus élevé. Aujourd’hui, avec Macky, nous sommes revenus à la case départ ».

PARTAGER