Modern technology gives us many things.

Téléphone : Fatick, la ville de Macky, n’a pas de réseau

macky voiture téléphoneLa campagne de mesures de la qualité des services des réseaux de téléphonie mobile au Sénégal, notamment les services voix, SMS et internet, a montré un faible niveau de couverture de la ville du président de la république, Fatick avec 80,37% de taux de couverture en moyenne pour les trois opérateurs réunis, là où la ville de Ziguinchor caracole à 99,63%.

Des taux de réussite très bas de la communication ont été relevés dans la ville de Fatick avec juste 55,56% pour l’opérateur Tigo, 88,89% pour Expresso et 96,67% pour Orange, a relevé mercredi Mohamed Benani Mechita, consultant de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (ARTP).

Cet expert marocain intervenait lors de la présentation, à Dakar, des résultats enregistrés de cette campagne, qui s’est déroulée entre le 23 septembre et le 20 octobre derniers. Elle a concerné 25 villes à travers toutes les régions et 14 tronçons de routes nationales.

Ces tronçons sont l’axe Tambacounda-Kédougou qui enregistre le plus faible taux de réussite des communications avec 46,58% chez l’opérateur Tigo, selon le consultant.

L’analyse des résultats par sites (villes ou routes nationales) permet de constater qu’il existe beaucoup d’écarts dans la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile fournie par les opérateurs d’un site à un autre, a-t-il signalé.

Les réseaux Tigo et Expresso présentent une qualité de services très dégradée dans de nombreux sites, a-t-il relevé. Pour l’opérateur Tigo, il a cité en plus de Fatick, Mbacké, Kédougou, Thiès, Kébémer.

Chez l’opérateur du Groupe Sudatel, M. Bennani a cité à titre d’exemple les villes de Kaolack, Kaffrine, Kidira, l’axe routier Ziguinchor, Sédhiou, Dakar-Kaolack et Tambacounda-Kolda, a noté le consultant qui est du groupe marocain COMET/EDESAT.

Même chez Orange, qui occupe la première place en termes de qualité de services, des taux de réussite bas ont été relevés dans certains sites comme Kidira, Cap Skiring, la route nationale Ziguinchor-Sédhiou ou la route nationale Tambacounda-Kolda.

En effet, l’opérateur historique occupe la première place avec un taux de réussite des communications dans les villes de 95,85%, suivi de Tigo avec 92,78% et 92,22% pour Expresso. Le même classement est observé sur les routes nationales, mais avec des taux de réussite plus bas pour les opérateurs.

En outre, la campagne a concerné également la mesure de la qualité de service des réseaux de transmission de données de troisième génération (3G) avec les deux opérateurs concernés, Orange et Expresso.

Pour le consultant marocain, l’un des principaux enseignements de cette campagne est l’absence de transparence de l’offre de l’opérateur Expresso qui fournit deux types de modems livrant des débits totalement différents sans informer la clientèle et sans les distinguer au niveau de l’offre commerciale.

Les résultats ont ainsi montré l’absence de couverture du réseau 3G de Expresso à Ziguinchor et la couverture partielle des villes de Ziguinchor et Mbour-Saly par le réseau 3G d’Orange.

Les commentaires sont fermés.