Modern technology gives us many things.

Tambacounda : L’université du Sénégal Orientale prend forme

tambaxibaaru.com – Les populations de Tambacounda ne cachent pas leur profonde fierté de voir posés les premiers jalons d’une université tant attendue. Un CRD spécial présidé par le ministre de l’enseignement supérieur  sur la question est prévu le 16 septembre prochain. L’annonce a été faite par le chef de l’exécutif régional Gabriel Ndiaye  au cours de la rencontre de partage des résultats des boursières. Tous les intervenants ont salué la concrétisation d’un vieux rêve et espèrent que cet établissement prendrait en compte les besoins et opportunités de la région.

L’une des promesses faites par le président Macky Sall commence à se concrétiser avec l’annonce faite par le gouverneur de la région de Tambacounda, relative à la tenue d’un CRD qui sera présidée le 16 septembre prochain à Tambacounda par le ministre de l’Enseignement supérieur. Entre autres sujets devant figurer au menu de ce conclave, figurerait en bonne et due place la question de l’université tant attendue par les Tambacoundois. Cette annonce faite par le gouverneur Gabriel Ndiaye a été accueillie par une salve d’applaudissements, et Mr Ndiaye laissera entendre que le chef de l’Etat a tenu récemment une rencontre au cours de laquelle il a fait état de l’ouverture prochaine des universités dans les régions.

Ce CRD sera l’occasion, selon le gouverneur de Tambacounda, d‘échanger avec l’ensemble des populations et leurs représentants sur la création de l’université du Sénégal Oriental, un énorme besoin que le chef de l’Etat voudrait voir vite comblé en donnant des instructions dans ce sens. Cette université s’étendra à la région à vocation minière et agricole de Kédougou, et d’aucuns ont vite franchi le pas pour dire qu’elle doit même traverser les frontières et intéresser toute la sous région compte tenu de la position géographique de la région. Cette rencontre très attendue par les populations de la région fera dire à Famara Dahaba, le président du mouvement parental, «  que l’une des plus cruciales doléances des populations de Tambacounda est entrain de trouver une solution par la volonté politique du président Macky Sall. Il vient ainsi de répondre a un souci permanent de développent des ressources humaines qui a toujours hypothéqué l’envol économique de la région orientale ». Au nom de la société civile, le secrétaire exécutif du Gadec, Alassane Guissé,  a vivement demandé que de larges concertations soit enclenchées afin d’accorder les violons sur la vocation de cet établissement qui doit nécessairement comptabiliser les besoins et opportunités de la région qui a  d’innombrables potentialités  agro sylvo pastorales et minières. Pour Oumou Diallo la présidente régionale des femmes élues locales « c’est un pas de géant qui sera ainsi posé pour couronner le combat inhérent à la promotion de filles dans cette région qui a tant souffert du manque d’établissement supérieur ».

Sources : tambacounda.info 

Les commentaires sont fermés.