ambassadeur israël au sénégalL’ambassade d’Israël au Sénégal a offert dimanche à Dakar 70 moutons à des personnes nécessiteuses en vue de la fête de l’Aïd El Fitr (Tabaski) prévue mardi et mercredi au Sénégal.

« Ce geste permettra à ces familles composées entre autres de handicapés, d’enfants de la rue et d’orphelins de pouvoir célébrer sans souci la fête de Tabaski (Aïd El Fitr). La Tabaski est l’une des fêtes les plus importantes dans la culture et la tradition des Sénégalais. C’est pour cette raison que nous avons mené cette noble action, pour venir en aide aux nécessiteux », a expliqué l’ambassadeur d’Israël, Dr Eli Ben Tura (au milieu sur la photo).

Il s’exprimait au cours de la cérémonie de remise des béliers en présence d’imams, d’autorités religieuses et coutumières, et de représentants d’organisations non gouvernementales (ONG), dont Jamra, la partenaire de l’opération qui en est à sa 5ème édition.

Poursuivant son propos, Dr Ben Tura a indiqué que par ce geste, l’Etat d’Israël voudrait « encore exprimer son désir d’améliorer et de renforcer ses relations amicales et fraternelles » avec le peuple sénégalais.

« Cela, a-t-il espéré, contribuera à renforcer la paix et la sérénité entre Israéliens et Sénégalais ».

Mame Mactar Guèye, le secrétaire général de l’ONG islamique Jamra, pense que par ce geste de solidarité, l’ambassade d’Israël a « l’estime de nombreux Sénégalais ».

« Par votre participation active à la vie sociale du pays, vous êtes devenu un Sénégalais d’adoption, en contribuant volontiers, aux côtés des pouvoirs publics et des ONG, à alléger la souffrance du Sénégalais moyen », a dit M. Guèye, à l’endroit du diplomate israélien.

APA

PARTAGER