Après l’annonce de la demande d’autorisation de consigner des avocats de Khalifa Sall, les avocats de l’Etat ont émis des réserves. Pour les conseils de l’Etat, le maire de Maire doit mettre sur la table du liquide et non des biens immobiliers comme c’est le cas dans cette affaire. Mais pour l’un des proches du premier magistrats de la ville de Dakar, là n’est pas le débat. “Les avocats disent qu’ils veulent du liquide mais une caution, c’est une caution et c’est de l’argent”, détonne l’adjointe au maire de la ville de Dakar. Soham El Wardini a dénoncé ce qu’elle a qualifié d’”acharnement” contre Khalifa Sall.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here