Modern technology gives us many things.

La situation se complique davantage à Pointe Noire

A l’approche des élections la tension au niveau de la ville Océane a atteint son paroxysme.
Les sénégalais de toute obédience confondue sont montés au créneau pour exprimer leurs mécontentement face à l’émissaire du ministère des affaires étrangères.
Aujourd’hui c’est au tour des “républicains” de L’APR et certains acteurs de la société civile de crier leurs “ras le bol” à l’endroit de son honorable ABOUBACRY NGAIDE (venu de Dakar pour la restitution et essayer d’arrondir les angles)fustiger le laxisme des services de l’état et à la situation difficile qu’elle traverse.
Ces militants déplorent également le fait qu’aucune de leurs revendications n’a été prise en compte malgré leur taux de plébiscites des élections législatives derniers et avec toutes les démarches qu’ils ont eu à faire.
Par ailleurs La coordination de L’APR vit des heures sombres dû à un découragement ambiant au niveau de la base, la crise consulaire, le caractère acerbe chez les populations qui se sentent lésés et non soutenues, la tendance malsaine à ignorer les revendications.
La situation est totalement carabinée à Pointe Noire pour L’APR et pour également d’autres besoins relatives aux conditions des populations.
La crise sévit outrancièrement dans les commerces, le taux de chômage et d’arrestation piteusement élevé.
C’est pourquoi ces oubliés du Sénégal lancent un dernier “APPEL”à l’endroit du Ministre des affaires Etrangères Mr Sidiki Kaba et à l’endroit du chef de l’état son Excellence Macky afin qu’ils puissent régler leurs situations.
Abdoul Samba Dia

Les commentaires sont fermés.