Modern technology gives us many things.

Niger/Situation confuse à la prison civile de Niamey : 3 tués dont des militaires

homme mortLa maison d’arrêt de Niamey a été le théâtre de tirs d’arme nourris en début d’après-midi de ce samedi, faisant au moins trois gardes militaires et un assaillant abattu, selon divers témoins.


« Nous sommes sous le hangar d’attente, lorsque soudain nous avons entendu des coups de feu dans la prison et c’est le sauve qui peut » a indiqué, Mamata Boubé, épouse d’un détenu, témoin du début des échanges de tirs.

Selon Idrissa Alou, un autre témoin, « il s’agit de deux assaillants ayant infiltré la communauté pénitentiaire et qui ont réussi à voler des armes ».

Un garde pénitentiaire joint au téléphone a affirmé que l’attaque a surtout visé les éléments de la sécurité, ajoutant « qu’au début nous avons cru à une mutinerie au sein des détenus. Nous avions pu mettre hors d’état de nuire l’un des deux assaillants ».

Un important dispositif militaire a été déployé aux abords de la prison de Niamey, située non loin des centres d’affaires et des compagnies militaires de la capitale nigérienne.

Cet incident survient au lendemain d’un double-attentat ayant visé le 23 mai un camp militaire à Agadez et une usine de production du groupe français AREVA, faisant une trentaine de morts et plusieurs blessés.

Les commentaires sont fermés.