Modern technology gives us many things.

Sidy Lamine Niass libéré

sidy lamine 1Le président-directeur général du Groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niass, a bénéficié d’une liberté provisoire, mardi en début de soirée, rapporte Radio Futurs Médias (RFM, privée).

Il venait d’être déféré quelques heures plus tôt au parquet de Dakar, après avoir été placé en garde à vue depuis lundi, suite à son interpellation le même jour par les éléments de la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane.

Il était convoqué pour des propos tenus dans l’émission « Sortie » que la radio-télévision Walfadjri devait diffuser dimanche. Dans l’élément, il déclare détenir « des preuves d’enrichissement illicite » du président Macky Sall. Il s’en est également pris au chef de l’église catholique qu’il accuse de soutenir le régime.

M. Niasse avait été convoqué vendredi à la gendarmerie, mais la convocation avait été annulée par la suite. Il a dit qu’il était prêt à donner des preuves de ses allégations aux autorités judiciaires, si elles le désiraient.

Sa déclaration a provoqué une série de réactions dans le camp présidentiel, chez les familles religieuses, notamment les mourides et dans la communauté chrétienne, qui étaient également visés par certains de ses propos délivrés dans la même émission.

M. Niasse serait sous le coup de l’article 80 du Code pénal pour le délit d’offense au chef de l’Etat.

Dans une déclaration radiodiffusée en début de soirée, son grand-frère, le khalife de Léona-Nassiène à Kaolack, El Hadj Ibrahim Niasse, avait demandé une mesure de clémence au président de la République pour que son jeune frère, Sidy Lamine Niasse, ne passât pas la nuit en détention.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.