Modern technology gives us many things.

Sidiki Kaba : “L’Afrique est réconciliée avec la CPI”

sidiki kabaLes responsables publics de haut niveau poursuivis par la justice internationale vont pouvoir obtenir une dérogation. Sur demande, ils pourront dorénavant se faire représenter par leurs conseils et ne pas comparaitre devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye (Pays-Bas). Le ministre sénégalais de la Justice Sidika Kaba, ancien dirigeant de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, applaudit l’aménagement adopté, car il respecte et la légitimité de la cour et la légitimité des élus : « Je pense que c’est un compromis dynamique qui a été trouvé et qui ne remet en cause, ni l’intégrité ni l’indépendance de la Cour, mais réconcilie l’Afrique avec la Cour pénale internationale, et surtout avec la communauté internationale, pour essayer de trouver une solution à la crise kényane »

Rappelonse président kényan devrait comparaître le 5 février. Or, la délégation kényane avait fait comprendre qu’il ne se déplacerait pas et l’Union africaine avait brandi une menace de ne pas du tout coopérer avec la Cour, si d’aventure elle n’était pas entendue dans le cadre des négociations au niveau de l’assemblée des Etats-parties.

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.