Modern technology gives us many things.

Serigne Mboup de CCBM : « Le maire de Dakar doit respecter les droits des autres »

« Nous ne sommes pas en déphasage avec la Mairie de Dakar. Seulement, il faut que Khalifa Sall respecte les droits des autres. Nous sommes pour l’intérêt des commerçants ambulants. Mais nous ne pouvons pas accepter qu’on nous force la main » dixit Serigne Mboup du groupe CCBM qui a tenu à alerter l’opinion publique sur les manœuvres du maire de Dakar.

serigne mboup 2L’affaire du terrain opposant la Mairie de Dakar au groupe CCBM est loin de connaitre son épilogue. Face à la presse, le patron du CCBM a apporté sa réplique pour « rétablir la vérité des faits ». Serigne Mboup a soutenu mordicus que ce terrain en question appartient à la société Horizons Dakar S A dont son groupe détient les 67% des parts. Toutefois, le Président du groupe CCBM a manifesté sa volonté de dialoguer avec les autorités municipales pour l’intérêt public.

 

« Le Maire de Dakar, Khalifa Sall s’est mis dans une logique de vouloir tout remettre en cause, voir même d’obtenir la société, Horizon Dakar » s’est-il indigné. « En effet, pendant que les négociations étaient en cours, la ville de Dakar, en septembre 2013, a fait servir au groupe CCBM, par voie d’huissier de justice, une assignation par devant comparaitre devant le tribunal régional de Dakar, pour entendre prononcer la dissolution anticipée de la société Horizon S A » a-t-il dénoncé.

 

Toutefois, il a manifesté son regret de voir ce projet remis en cause par l’équipe municipale dirigée par Khalifa Sall en lui servant une sommation de déguerpissement.  Selon le patron du groupe CCBM la ville de Dakar veut mettre à profit l’opportunité qu’elle trouve en l’incendie de Sandaga pour régler avec son groupe un contentieux encore pendant les tribunaux.

Les commentaires sont fermés.