Modern technology gives us many things.

Serigne Khassim Mbacké bénit le parrainage, taille en pièces l’opposition et invite Macky à …

Face à la presse, ce week-end, le petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, Serigne Khassim Mbacké, s’est  largement félicité du vote de la loi sur le parrainage. Selon le Président du mouvement : «And Dollél Macky pour  un 2ème mandat» : «Nous saluons le vote de cette loi sur le parrainage  qui permet de réguler, moderniser la compétition électorale et demandons, par la même occasion,  sa promulgation par le Président de la République Macky Sall.  Beaucoup sont ceux qui se lamentaient de la floraison des listes lors des dernières législatives. Ces gens-là qui se dressent en pourfendeurs de cette loi sont minoritaires et le peuple souverain a eu à leur démontrer leur impopularité. Il faut que des garde-fous se dressent  pour pouvoir empêcher à certains lobbys  de financer des candidats fantoches pour nous perturber et/ ou de mettre la main, demain, sur nos immenses richesses. Nous saluons également la prouesse du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Aly Ngouille Ndiaye qui a bien assuré durant cette journée du 19 Avril 2018», a dit le jeune Mbacké-Mbacké. Serigne Khassim Mbacké d’inviter : «Le régime du Président Macky est soucieux du bien-être et du mieux-être  des populations et, notamment,  au niveau du monde rural. En attestent les équipements modernes qu’il octroie aux paysans. Il est conscient de l’importance de l’agriculture pour tirer le Sénégal vers l’émergence. Il s’apprête à réceptionner des tracteurs des mains de l’homme d’affaires Cheikh Amar pour venir,  encore, en aide à l’agriculture. Le patron du TSE ne  cesse de l’appuyer en ce sens. Il est une personne digne de foi et toujours à l’écoute des besoins du peuple. Je demande au Président de soutenir davantage des gens comme lui car ils peuvent apporter une valeur ajoutée.» Au finish, il dira : «Aujourd’hui, notre seul credo, c’est de nous unir pour offrir un second mandat et au premier tour au Président Macky. Il a un bilan qui, je n’en doute point, va militer à sa réélection en 2019. Cette opposition devrait avoir la sagesse et l’humilité de venir se ranger derrière lui s’ils aiment vraiment ce pays au lieu de se lancer dans des campagnes de dénigrements et d’intoxication malveillantes qui leur ôte le peu de crédibilité ( s’ils en ont encore).»
Ibrahima NGOM Damel

Les commentaires sont fermés.