Modern technology gives us many things.

Augustin Tine : « Thiès n’est pas inféodé à la volonté politique de Idy »

Idrissa Seck n’est plus l’homme fort de la cité du Rail. C’est l’avis du ministre des Forces Armée, Augustin Tine, qui souligne, dans un entretien accordé à L’Observateur, que le président du Conseil départemental de Thiès.

« Contrairement à ce que d’aucuns croient, Thiès n’est pas inféodé à la volonté politique d’un leader politique comme Idrissa Seck et ce serait un danger si tel était le cas. Et les dernières échéances électorales, notamment le référendum et l’élection des membres du Hcct ont montré  que la donne a changé à Thiès, particulièrement dans la commune », a-t-il indiqué dans un entretien accordé à L’Observateur.

Racontant une anecdote sur Idy pour démontrer comment le chef de l’Etat Macky Sall est meilleur que lui, il dira : “En 2006, en qualité de cadre et responsable politique à Fandène, nous avions eu l’honneur de rencontrer le PM Idrissa Seck pour solliciter l’électrification de plusieurs villages de Fandène. Il nous avait demandé de regrouper ces villages en un seul pour pouvoir obtenir de l’électricité. Une réponse qui dénote un manque et une dangereuse méconnaissance de nos réalités culturelle”

Les commentaires sont fermés.