Modern technology gives us many things.

Sénégal/Mabousso Thiam veut accélérer la génération des PME au Sénégal grâce à la technologie indienne

mabousso thiamL’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME) veut accélérer la génération des petites et moyennes entreprises (PME) au Sénégal grâce à la technologie indienne, selon M. Mabousso Thiam (photo) directeur général de cette structure.

M. Thiam qui s’adressait à la presse le mardi 28 mai dernier en prélude au Roadshow Sénégal-Inde (une manifestation destinée à présenter les technologies indiennes) prévue le lundi 3 juin à Dakar, estime que le Sénégal, à l’image de la majorité des pays africains, souffre d’une profonde dépendance aggravée vis-à-vis de l’extérieur.

« Dans notre pays, estime le directeur de l’ADEPME, l’exception c’est de consommer des produits made in Sénégal ».

La majorité des produits de consommation est importée et l’industrie manufacturière est en recul avec un déficit de la balance commerciale chiffré à 1405,4 milliards FCFA en 2011 (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar) et son niveau s’est même aggravé de 300 milliards FCFA en 2012, a-t-il déploré.

« Ce qu’on veut montrer avec le Roadshow Sénégal-Inde, c’est qu’il y a un certain nombre d’investissements qu’on peut faire avec 5 à 10 millions », affirme M. Thiam.

Sa structure entend à ce propos tordre le coup à l’idée selon laquelle les Africains sont réfractaires à la technologie.

Selon lui, l’Inde dispose dans plusieurs domaines de
« technologies conformes aux réalités du Sénégal, de taille humaine, accessibles financièrement et d’utilisation simple».

Il avance à ce titre que le Roadshow sera l’occasion de présenter les opportunités offertes par ces technologies indiennes en vue de susciter l’intérêt des investisseurs potentiels.

Une cinquantaine de technologies indiennes seront présentées aux investisseurs sénégalais composés (jeunes, femmes, secteur informel) sans compter les rencontres B to B sur trois jours au siège de l’ADEPME. Celle-ci a comme partenaire la Global Network, une structure indienne spécialisée dans la promotion des marchés internationaux.

La Global Network a conduit 82 délégations d’affaires sur les cinq continents avec un volume d’affaires de 385 millions de dollars.

 

 

Les commentaires sont fermés.