Modern technology gives us many things.

Sénégal/Lutte contre la drogue : Pathé Sek invite les forces de l’ordre à ‘’plus de vigilance”

pathé seck 4Le ministre de l’Intérieur, Pathé Seck, a invité samedi les forces de l’ordre à ‘’plus de vigilance et de perspicacité’’ pour, entre autres, relever les défis liés à l’émergence de nouvelles substances dangereuses.

‘’Je saisi cette occasion pour saluer l’engagement des force de l’ordre, tout en les exhortant à redoubler de vigilance et de perspicacité’’, a-t-il déclaré à Mbour où il présidait le lancement officiel de la 25ième semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation contre la drogue.

‘’Les stratégies que le Sénégal déploie depuis son accession à la souveraineté internationale reposent sur des mesures visant, certes, à combattre le trafic illicite de stupéfiants, mais aussi à réduire la demande de drogue, par la prévention et assurer le traitement et la prise en charge des usagers’’, a souligné le ministre de l’Intérieur.

Ainsi, a-t-il souligné, les services chargés de l’application de la loi luttent sans relâche contre les organisations criminelles qui s’adonnent à ce commerce illicite.

Pour le ministre de l’Intérieur, ‘’la prévention est également un outil efficace de lutte contre la drogue et occupe une place importante dans la panoplie de mesures que nous développons’’.

‘’En effet, il est reconnu que par l’éducation, l’information, la formation, la prise en charge et la prévention peuvent permettre de prendre conscience des dangers liés à l’usage de la drogue et contribuer à son élimination ou, tout au moins, à le réduire considérablement’’, a souligné Pathé Seck.

Il estime que la drogue est encore présente au Sénégal, avec l’émergence de nouvelles substances qui menacent la santé de ses populations, notamment les couches les plus vulnérables, les jeunes et les femmes.

Face à cette situation, le Comité interministériel de lutte contre la drogue s’est engagé dans ‘’une dynamique d’intensification de la prévention’’, a-t-il dit.

Ce comité a décidé de décentraliser certaines manifestations, en organisant la cérémonie de lancement du programme de la semaine à Mbour, grand centre urbain où le trafic de drogue est très intense.

Les commentaires sont fermés.