Modern technology gives us many things.

Sénégal/Insécurité : Serigne Mbaye Thiam délocalise 52 salles de classe prévues à Bignona

école 1Un programme de construction de 52 salles de classe prévu dans le département de Bignona (sud de Sénégal) a été arrêté et va être délocalisé ailleurs pour de raisons d’insécurité dans cette partie de la Casamance. L’annonce est du Ministre de l’éducation nationale, M. Serigne Mbaye Thiam, qui présidait un comité régional de développement consacré à l’éducation ce Mardi à Ziguinchor.

Dans le cadre du budget consolidé de l’Etat, il est prévu la construction de 140 salles de classe dans la région de Ziguinchor, pour compenser et soulager le département de Bignona, 100 salles y seront construites. Mais ce projet de construction sera exécuté à travers le budget consolidé de l’Etat décentralisé au niveau des collectivités locales. L’Agence Régionale de Développement (ARD) sera mise à contribution dans l’exécution de ce programme pour permettre d’avoir les entreprises qui connaissent le terrain et qui pourront se mouvoir au niveau des populations..

Dès l’annonce de cette mesure de délocaliser ce programme, les populations du Fogny (Bignona), en son temps, avaient montré leur désapprobation et avaient organisé une marche pour se faire entendre. Le Ministre de l’éducation encourage les acteurs de la région de Ziguinchor pour les indicateurs de performance du système éducatif  qui sont au-dessus de la moyenne nationale. Exemple, le taux de préscolarisation fixé par les OMD est de 15% alors que la région de Ziguinchor est à 22%. Les difficultés notées au cours de ce CRD sont nombreuses et on peut citer le taux élevé des abris provisoires, le déficit en personnel, le taux de décrochage des filles élevé et supérieur à celui des garçons. Autre difficulté, c’est la position de certaines écoles situées vers les frontières avec la Guinée Bissau et la Gambie ou le problème de sécurité se pose avec acuité. Les relations avec les syndicats ont été également évoqués et le Ministre de l’éducation d’affirmer la disposition de son ministère et du Gouvernement du Sénégal à poursuivre de négocier avec les syndicats d’enseignants pour trouver des solutions aux difficultés du système éducatif. Malgré tout, le Ministre tenait à rassurer les parents d’élèves quant à la tenue des différents examens à bonnes dates etdans de bonnes conditions. Il en veut pour preuve l’examen blanc de CFEE qui s’est tenue sans perturbation de même que le concours général, l’épreuve anticipée de philosophie et les commissions d’épreuves physiques. Il en appelle tous les acteurs à un sursaut collectif pour tenir compte de l’intérêt de celui pour qui ils sont payés à savoir l’élève.
Il faut noter que les Syndicats d’enseignants du grand cadre de Ziguinchor ont quitté la salle de  l’hôtel Aubert où se tenait le CRD. Ils accusent le Ministre de « refuser la diversité d’opinion en voulant leur imposer un seul intervenant ». Pour Demba Thiam  du SAEMS-CUSEMS, le «gouvernement « est responsable de la situation délétère qui sévit dans le système éducatif qui est malade de ses gouvernants », pour lui les menaces de ponction sur les salaires n’ébranlent nullement l’engagement des syndicats d’enseignants. Les
syndicalistes n’écartent pas l’idée de boycotte des différents examens.

L.Badiane/Bignona

Les commentaires sont fermés.