Modern technology gives us many things.

Sénégal/Douanes : « L’option de relancer l’économie par l’agriculture, c’est une bonne piste » selon le DG de la Douane.

douanes cisséLe directeur général des Douanes a salué l’idée du gouvernement d’impulser l’économie à travers l’agriculture. Mouhamadou Mactar Cissé qui s’exprimait à l’émission « Grand jury », ce dimanche 2 mai, estime que c’est une bonne piste.

De l’avis du Dg des Douanes, « il faut produire de la croissance pour aider l’économie à se relancer ». Selon son argumentation, « l’économie c’est la réalité qui gouverne ». « Ce ne sont pas des discours, des incantations. Or, il y a des gens qui parlent de l’économie mais parlent à tort », fulmine le Colonel Mouhamadou Makhtar Cissé.

Pour lui, il faut revenir aux fondamentaux. c’est-à-dire que la vérité est que le Sénégal a une population agricole. « Nous avons dans un pays essentiellement agricole avec une population très jeune et un secteur informel très développé mais qui contribue à peine entre 10 % et 15% de recettes fiscales », souligne-t-il, tout en indiquant qu’on ne peut pas avoir de la croissance dans ces conditions là.

Ce qu’il faudra d’après le soldat de l’économie, c’est la relance de l’économie en déclenchant un cercle vertueux.

En d’autres termes, Mouhamadou Mactar Cissé approuve le choix du gouvernement de miser sur l’agriculture. « L’option de relancer l’économie par l’agriculture c’est une bonne piste. C’est notre avenir. Il faut l’accompagner car les potentiels existent. Il faut juste enchaîner sur trois années et on aura l’impact », a-t-il ajouté.

Outre l’agriculture, le Dg des douanes insiste aussi sur la formation des jeunes. « Nous sommes un pays sous développé avec une population très jeune et très mal formée. Donc, il faut investir dans la formation et l’éducation pour inverser la tendance parce que la jeunesse est une source d’énergie », a-t-il dit.

Citant Rabelais qui disait que le travail rend l’homme digne, M. Cissé, de se demander « Travaillons-nous assez dans ce pays ? Sommes-nous assez productif ? Personne ne naquit pour parler ». Une manière de dire que les Sénégalais ne travaillent pas assez.

(Nettali 03/06/2013)

Les commentaires sont fermés.