Modern technology gives us many things.

Sénégal/Célébration de la Fête de la musique sous le sceau de la  »démocratie culturelle »

ousseynou wade directeur des artsFête de la musique sera célébrée vendredi prochain sur différents plateaux pour tous les genres à Dakar et dans les autres régions du pays avec l’objectif de faire vivre une ‘’démocratie culturelle’’, a annoncé mardi le directeur des Arts, Ousseynou Wade.

‘’Nous sommes restés dans l’esprit de la démocratie culturelle voulue par les initiateurs de la fête. Il s’agit aussi de participer à la décentralisation culturelle, cela favorisant aussi le développement d’un esprit citoyen’’, a dit M. Wade lors d’une conférence de presse.

Il est revenu sur les principes qui fondent la célébration de la Fête de la musique, insistant particulièrement sur la gratuité, l’accessibilité et la création de rencontres d’échanges entre les pratiques artistiques.

Cette année, il est prévu des prestations à Guédiawaye, à la Maison de la culture Douta Seck, à la place de la gare ferroviaire de Dakar, Pikine, à la cathédrale, à Saint-Louis, Fatick (qui accueille la tournée sur la promotion de la diversité culturelle), Kolda et Kaffrine.

Ousseynou Wade a dit que l’idée de base étant que les acteurs culturels initient des activités, la Fête de la musique fera l’objet de différents plateaux dans les autres régions du Sénégal.

S’agissant d’une éventuelle prestation de Youssou Ndour au Grand Théâtre, annoncée depuis quelques jours avec des messages à but commercial, le directeur des Arts a dit que ses services ne sont pas informés d’une participation de l’artiste à un quelconque plateau au Grand Théâtre.

Il a précisé aux journalistes que sur la liste des lieux ciblés, le Grand Théâtre n’abritera pas de spectacle lors de la Fête de la musique, ajoutant que ce qui devait y être entrepris le sera plutôt à la Place de la Gare de Dakar.

Lors de sa rencontre avec les journalistes, le directeur des Arts avait à ses côtés la directrice de la Maison de la culture Douta Seck, Awa Cheikh Diouf Camara, Mamadou Kanté, président du comité d’organisation de la fête, Tidiane Diallo, directeur de l’Orchestre national, entre autres.

Les commentaires sont fermés.