Modern technology gives us many things.

Sénégal/Arrestation de Bara Gaye : l’Ujtl va marcher le 20 juin

bara gayeLes jeunes libéraux de l’Ujtl envisagent d’organiser le 20 juin prochain un sit-in devant l’ambassade des Etats Unis et une grande marche le même jour. Ils veulent ainsi dénoncer « les dérives » du régime du Président Macky Sall. L’Ujtl accuse le Chef de l’Etat Macky Sall d’exercer une dictature  Face à la presse hier, lundi 17 juin, à la permanence du parti démocratique sénégalais (Pds), l’Ujtl a déplorée  la condamnation de son secrétaire général,  Bara Gaye.

 

Pour dénoncer toutes   les « dérives » du régime de Macky Sall,   l’Union des jeunesses travailliste et libérales (Ujtl), en conférence de presse hier, lundi 17 juin,  (Ujtl) compte organiser un sit-in le 20 juin prochain devant l’ambassade des Etats Unis et une grande marche le même jour.

Les jeunes libéraux  dénoncent la «dictature» installée par le Président de république, Macky Sall et son  gouvernement ces derniers jours et qui « se manifeste à travers  une entrave à la liberté d’expression et au droit à l’information ».

C’est ce qu’a indiqué leur secrétaire général adjoint, Hussein Manga, lors de la conférence de presse    tenue à la permanence du parti démocratique sénégalais (Pds). Selon lui «  Bara Gaye  a été inculpé et  placé  sous mandat de dépôt et devait être logiquement jugé en flagrants délits, mais en exécutant à la lettre les vœux du régime actuel qui compte mettre en prison tous les adversaires politiques qui dérangent , «le procureur du gouvernement»  a mis le dossier en instruction pour que Bara Gaye demeure un prisonnier politique».

Les camarades de Bara Gaye ont également  condamné «  les tentatives d’intimidation et le chantage » que le gouvernement exerce  auprès de certains organes de presse, notamment le groupe Walfadjri . « Le fisc est considéré par ces fossoyeurs de la République comme une arme ou un moyen de pression pour imposer une ligne éditoriale à certains organes de presse, mais cela ne passe pas et le chantage exercé auprès du groupe Walfadjri en est une parfaite  illustration », lance Hussein Manga, secrétaire général  adjoint de l’Ujtl.

Abondant dans le même sens,  Pape Samba Diouf, secrétaire général de l’Ujtl Hlm, soutient que les propos tenus par Bara Gaye et réitérés par le président directeur général  du groupe Walfadjri  Sidi Lamine Niasse sont  un constat fait par tous les Sénégalais, avant de dire que le Chef de l’Etat Macky Sall doit prendre en charge les problèmes des Sénégalais au lieu d’inculper les citoyens. « Si le Président de la république est incapable de prendre en charge les préoccupations des Sénégalais, qu’il démissionne car nous n’accepterons pas l’arbitraire dans ce pays», a-t-il martelé.

Concernant la traque des biens présumés  mal acquis, les camarades de Bara Gaye demandent à l’Etat du Sénégal de négocier avec Karim Wade s’il est le propriétaire de Dubai  Port World, mais aussi de mettre cette société sous administration judiciaire. « Nous constatons que le régime a pris langue avec Sultan Ben Sulayen et la société n’est pas sous administration judicaire comme annoncée à grande pompe. Cela prouve encore une fois que l’accusation ne repose sur rien du tout et à travers ces actes posés, Karim Wade a été blanchi. Donc, s’il est en prison c’est parce qu’il est un adversaire politique qui incarne l’espoir et que l’on veut détruire, mais c’est peine perdue », arguent t’ils.

Les commentaires sont fermés.