Modern technology gives us many things.

Sénégal/Après l’explosion mortelle d’une mine, Seydi Gassama de Amnesty international exige…

seydi gassamaRenouvelant  son appel à l’Etat et au  MFDC ‘à discuter et à trouver enfin une solution’ à ce conflit qui est devenu le plus vieux  d’Afrique et qui a causé trop de souffrance au pays et à la région, Amnesty International exige la libération des otages et la poursuite des déminages. « La liste des victimes est trop longue », affirme Seydi  Gassama (photo)  qui  fait allusion à la mort d’un jeune de 22 ans qui a sauté sur une mine à Sindian. Dépité par cette situation  il trouve « inadmissible la prise en otage des travailleurs humanitaires dont l’action vise à aider les populations. C’est incompréhensible et absurde et c’est un crime aux yeux droit international », martèle le Directeur exécutif d’Amnesty International  qui  trouve que « César Atoute Badiate et compagnie jouent sur leur crédibilité en s’inscrivant dans cette voie ».

Monsieur Gassama d’inviter les combattants du MFDC d’éviter de devenir  comme les « FARC de Colombie ».

 Seydi  Gassama  a fait cette déclaration au terme d’un atelier de deux jours à l’intention des élus locaux de Sédhiou.

Les commentaires sont fermés.