Modern technology gives us many things.

Sénégal : Saint-Louis, première ville africaine hôte d’un Conseil d’administration de Wetlands international

saint-louisL’Ong internationale Wetlands international, œuvrant pour la conservation et l’utilisation durable des zones humides, a entamé ce mardi dans la ville de Saint-Louis, au nord du pays, la réunion de son Conseil d’Administration avec des participants venus d’Asie, d’Europe et d’Amérique.


Organisée pour la première fois en Afrique, cette réunion statutaire de quatre jours, discutera lors d’un panel, sur les infrastructures naturelles au niveau du bassin du fleuve Sénégal et le rôle de Wetlands international Afrique dans la gestion intégrée des eaux et terres.

Des visites de terrain à une réserve spéciale d’avifaune , au parc national des oiseaux de Djoudj et au barrage hydroélectrique de Diama sont également prévues.

Présente au Sénégal depuis 1998 comme bureau Afrique de l’Ouest d’abord puis bureau Afrique, Wetlands international intervient aussi dans la région naturelle du Sine-Saloum (centre), notamment dans la conservation de l’écosystème mangrove.

« L’une de nos missions, c’est la gestion de l’eau. Dans ce domaine, Wetlands a initié d’importants projets au niveau du bassin du fleuve Sénégal, articulés autour d’une gestion d’ensemble des eaux », a expliqué à APA Ibrahima Thiam, directeur régional Afrique de wetlands international.

« Nous avons jugé utile de les tenir à Saint-Louis où nous avons beaucoup choses à montrer à nos partenaires”, a –t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés.