Modern technology gives us many things.

Sénégal : menaces sur le tourisme

youssou ndour 1L’entrée en vigueur d’une mesure obligeant les étrangers désirant se rendre au Sénégal de se munir d’un visa biométrique à l’entrée inquiète les acteurs du tourisme sénégalais.

Les étrangers désirant se rendre au Sénégal pour une durée de 0 à 90 jours, à l’exception des citoyens de la Cedeao, de la Mauritanie et du Maroc, devront se munir d’un visa biométrique à l’entrée. La mesure, entrée en vigueur lundi 1er juillet, ne rassure pas les acteurs du tourisme qui craignent, depuis son annonce par les autorités publiques, une chute des entrées de touristes. Cette mesure, qualifiée « d’inopportune », risque de faire perdre au tourisme sénégalais 88 à 107 milliards de F CFA et plus de 1 600 emplois.

« 80 % de nos arrivées proviennent du marché émetteur français. Si on doit imposer au touriste une demande d’autorisation pour apporter à notre pays ses devises, il y aura forcément un manque à gagner, surtout pour les petites structures touristiques », craint le promoteur touristique Doudou Gnagna Diop, à l’occasion d’une rencontre à la station balnéaire de Saly.

Réciprocité

Le gouvernement a cependant fait un geste : les clients des tours opérateurs bénéficient d’une exonération de visa, mais seulement pour la période 2013-2014. L’exigence de visa intéresse au plus haut point le ministre du Tourisme, Youssou Ndour, qui a assisté à la cérémonie d’entrée en vigueur de la mesure de réciprocité, à l’aéroport Léopold Sédar Senghor, aux côtés de son homologue de l’Intérieur, le général Pathé Seck. Youssou Ndour a invité les autorités compétentes à faire preuve de « diligence dans la procédure de délivrance » de visas biométriques. Car, a-t-il ajouté, « un touriste qui se décourage du fait des lenteurs en décourage d’autres ».

Deuxième source de devises après la pêche, le tourisme sénégalais représente un chiffre d’affaires de 300 milliards de F CFA. Malgré ses atouts, le secteur est en chute libre ces dernières années ; les entrées à l’aéroport de Dakar sont passées de 78 652 en janvier 2012 à 51 602 en janvier 2013.


Les commentaires sont fermés.