Modern technology gives us many things.

Sénégal : Les USA dénichent 4 Libanais chefs du Hezbollah au Sénégal et dans la sous-région

hezbollahQuatre Libanais chefs du Hezbollah vivent au Sénégal et dans la sous-région ouest africaine où ils financent et recrutent des terroristes.

La révélation est faite par une enquête du département du trésor américain sur la lutte contre le terrorisme. Parmi les noms cités, il y a Abbas Fawas Loutfe qui réside au Sénégal, Ali Ibrahim Al-Watfa qui vit en Sierra-Leone, Ali Ahmad Chehade repéré en Côte d’Ivoire et Hicham Nmer Khanafer qui séjourne en Gambie.

Ils sont dans le viseur du département du trésor américain pour financement et recrutement de terroristes pour le compte du Hezbollah.

«Du Sénégal, de la Sierra-Leone, de la Côte d’Ivoire et de la Gambie, ils collectent des fonds et recrutent pour des activités terroristes. Ils sont chargés d’étendre les activités du Hezbollah dans toute l’Afrique occidentale», explique l’enquête.

«Comme le Hezbollah continue d’utiliser son réseau mondial d’agents et sympathisants pour étendre son influence maligne au-delà des frontières libanaises, nous allons continuer à utiliser tous les outils à notre disposition et agir pour perturber ses efforts», déclare David Cohen, sous-secrétaire américain pour le terrorisme.

Au Sénégal où le président américain Barack Obama débute sa tournée africaine le 26 juin prochain, la police et la gendarmerie ont conjugué leurs efforts pour sécuriser au maximum la capitale sénégalaise, surtout le quartier des Almadies qui abrite l’ambassade des Etats-Unis et où va séjourner le président américain.
Pour mieux mailler le territoire national et parer à toute menace, la police et la gendarmerie en conclave, ont mis en place des brigades mixtes regroupant les deux entités qui, en parfaite intelligence, participent concomitamment aux opérations de sécurisation ponctuelles.

 

Les commentaires sont fermés.