Modern technology gives us many things.

Sénégal : les efforts pour l’approvisionnement en eau du monde rural seront poursuivis.

eauL’Etat sénégalais est disposé à continuer ses efforts pour une couverture durable en eau en faveur des populations vivant dans les zones rurales, a affirmé mercredi à Dakar, Oumar Guèye, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, saluant ainsi la participation des partenaires et des collectivités locales qui œuvrent dans ce domaine pour l’amélioration des conditions de vie de ces populations.


”Le gouvernement réitère son engagement à poursuivre les efforts de couverture durable et équitable des besoins en eau des populations rurales. Ce qui se traduit par sa volonté de construire 300 forages durant la période 2013-2017. Ces réalisations vont inclure le volet spécial d’hydraulique pastorale pour prendre en charge également les besoins en eau pour l’élevage”, a dit M. Guèye.

Il présidait l’ouverture de la 7ème revue annuelle sectorielle 2012 du programme d’eau potable et d’assainissement du millénaire (PEPAM), adopté par le Sénégal en 2005.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a souligné que la qualité du service d’eau potable en milieu rural s’est également amélioré nettement en 2012 avec un taux de disponibilité des forages rurales motorisés qui a atteint 97% contre 90% en décembre 2011, sur un parc de plus de 1 429 unités gérées par la direction de l’exploitation et de la maintenance.

Pour le sous-secteur de l’hydraulique urbaine, l’extension du réseau et la pose de branchements privés ont permis, selon le PEPAM, d’atteindre un taux d’accès à l’eau par branchement de 90,1%.

‘’Avec un taux moyen global de 78,3% pour les autres centres urbains et de 81,5% pour la zone périurbaine et rurale de Dakar, il conviendra de veiller à une meilleure distribution des branchements sociaux vers les zones défavorisées”, a ajouté Oumar Guèye, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

S’agissant de l’assainissement en milieu rural, le taux d’accès est estimé à 35,6%, soit une progression de près de 1,3 points par rapport à 2011. En milieu urbain, le taux d’accès à l’assainissement a connu une baisse, passant ainsi de 63,3% en 2011 à 62,4% en 2012.

Les commentaires sont fermés.