Modern technology gives us many things.

Sénégal : CGF Bourse veut diffuser la culture boursière

La société de gestion et d’intermédiation CGF Bourse organise jusqu’au 17 mai des journées portes ouvertes pour présenter son offre de placements financiers.

bourse dkrCGF Bourse organise du 13 au 17 mai des Journées Portes ouvertes à Dakar. La société de gestion et d’intermédiation opérant sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) souhaite par ce moyen contribuer à vulgariser la culture boursière au Sénégal. Sous le chapiteau dressé au bas du siège de CGF Bourse, beaucoup d’étudiants des écoles dakaroises de management, Banque-finance-assurance…, défilent devant les stands, prennent des prospectus vantant les différents produits d’épargne offerts par CGF. « En tant qu’acteur commercial de cette bourse-là, dit Oumar Dème, directeur Marketing et Communication de CGF, nous avons senti l’obligation d’informer le grand public sur les opportunités de rémunération de leurs épargnes ».

Fonds de placement

Investir son épargne en bourse n’est pas encore entré dans la culture sénégalaise. Selon les organisateurs, ce sont surtout des jeunes professionnels juristes, commerciaux, mais aussi d’autres proches de la retraite, qui viennent. Histoire de voir les meilleurs placements financiers à réaliser. Justement, CGF vient de lancer trois nouveaux fonds communs de placement (‘’Quiétude’’, ‘’Avantage’’ et ‘’Croissance’’), répondant à des profils différents d’épargnants (objectifs d’épargne, goût du risque…). Pour Oumar Dème, c’est presque un changement de stratégie. « Jusqu’ici, on ne s’adressait qu’aux institutionnels (Etat, grandes sociétés, banques, compagnies d’assurance…). Maintenant, on vise l’épargne du haut cadre jusqu’à celle de la vendeuse de cacahuètes au coin de la rue ».

Les commentaires sont fermés.