sénégal airlines 2Les employés de la compagnie aérienne Sénégal Airlines ont dénoncé lundi soir, dans un communiqué, « la situation périlleuse » de leur entreprise dont le siège est logé dans l’enceinte de l’aéroport Léopold Sédar Senghor à Dakar.

 

« A la suite de la déclaration du ministre de tutelle à l’Assemblée Nationale tenue le 30 Novembre 2013, les employés de la compagnie aérienne Senegal Airlines, par la voix de son comité d’entreprise, confirment que la situation de la compagnie est effectivement périlleuse », note cette source.

Les employés ont par ailleurs salué « la décision courageuse prise par les autorités de poursuivre les activités de Senegal Airlines estimant cependant que le processus de recapitalisation semble être bloqué à la première étape de libération du capital ».

Cependant, signalent les employés de la compagnie aérienne, Il est aujourd’hui urgent que l’Etat du Sénégal concrétise son engagement de soutien rapidement au risque de perdre une nouvelle fois un pavillon national dans les 48 heures.

En octobre dernier l’Etat sénégalais avait décidé, à la suite de la réunion du conseil d’administration, de devenir l’actionnaire majoritaire de Sénégal Airlines. Le conseil d’administration avait également décidé de réaliser une importante recapitalisation pouvant permettre la mise en œuvre d’un plan de transformation vers un business model rentable.

Dans cette perspective, le conseil d’administration avait autorisé un certain nombre de mesures immédiates. Il s’agissait d’abord du changement de la flotte actuelle par des modules de type « régional jets » mieux adaptés au réseau de la région. A cet égard, le conseil d’administration avait autorisé la poursuite et la finalisation des négociations déjà entamées avec les constructeurs d’avion.

Il y avait d’autre part la poursuite et la finalisation des négociations avec de potentiels partenaires stratégiques qui se sont manifestés en vue de conclure un partenariat industriel et capitalistique avec le pavillon national.

L’extension prochaine du réseau Sénégal Airlines vers l’Europe, la mise en œuvre de mesures de restructuration organisationnelle, opérationnelle et commerciale en vue de garantir la rentabilité de la compagnie, figuraient également parmi les mesures autorisées par les administrateurs.

A l’égard de ces derniers, les employés sollicitent
« l’implication du personnel qualifié dont dispose Sénégal Airlines et la définition d’actions imminentes pour assurer sa pérennité ».

Le personnel fustige également la mauvaise gestion de sa direction générale qui, à ses yeux, a « montré ses limites ».

Sénégal Airlines est le fruit d’un partenariat entre l’Etat du Sénégal et le secteur privé national qui était au départ majoritaire dans le capital. Des partenariats technique et stratégique avaient été scellés avec le constructeur aéronautique européen Airbus en matière de flotte ainsi qu’avec la compagnie Emirates, pour la mise en place opérationnelle. La compagnie a débuté ses activités en janvier 2011 avec 2 avions de type Airbus A320.

 

PARTAGER