Modern technology gives us many things.

Sassou Nguesso : un million d’euros pour l’anniversaire de sa femme Antoinette

La femme du très controversé président congolais Denis Sassou-Nguesso a fêté son anniversaire en grande pompe, ce week-end à Saint Tropez. Coût du séjour ? Un million d’euros.

sassou femmeLe voyage de la polémique. Alors que le Congo est en proie à de graves problèmes de pauvreté, avec 3,6 millions d’habitants dont la moitié vit en dessous du seuil de pauvreté, les hautes instances du pays ont fêté le 70è anniversaire d’Antoinette Sassou-Nguesso, à Saint-Tropez, ce week-end. Comme il se doit.

En effet, d’après Nice Matin, c’est une délégation de près de 150 personnes qui a accompagné la femme du président congolais, lui-même impliqué dans l’affaire des « biens mal acquis ». Au programme de ce fastueux anniversaire ? Shopping, dîners et boîtes de nuit. D’après les journalistes opposants au pouvoir en place, ce séjour aurait coûté un million d’euros.

Un séjour en grande pompe

A en croire le document qui aurait été fourni par le protocole du cabinet d’Antoinette Sassou-Nguesso, le séjour a duré du mercredi 8 mai à dimanche 12 mai. Parti de Brazzaville pour Paris, mercredi dernier, le groupe de 150 personnes aurait ensuite rallié l’aéroport de Nice puis la ville de Saint Tropez en yacht. Samedi 11 mai, la journée s’est visiblement déroulée sous les meilleurs auspices puisque le groupe de 150 personnes a brunché autour de la piscine de l’hôtel Kube, puis a visité le petit village en prenant notamment des photos devant la célèbre gendarmerie immortalisée par Louis de Funès. Le dîner d’anniversaire s’est déroulé aux Moulins de Ramatuelle et la soirée s’est achevée dans la discothèque « Les Caves du Roy ».

Un anniversaire des plus fastueux qui fait polémique au Congo notamment à cause de l’affaire des »biens mal acquis ». Cette affaire s’intéresse au mode d’acquisition par trois chefs d’Etat africains – Omar Bongo (Gabon), aujourd’hui décédé, Denis Sassou-Nguesso (Congo) et Teodoro Obiang Nguema (Guinée-Equatoriale) – et certains de leurs proches d’importants patrimoines sur le territoire français sous la forme de comptes bancaires, de biens immobiliers ou encore de voitures de luxe. Après une série de blocages, ce dossier parvient finalement à être instruit après une décision de la Cour de cassation en 2010.

(Direct.cd 13/05/2013)

Les commentaires sont fermés.