Modern technology gives us many things.

Santé/Du Sénégal à l’Ethiopie, 300 millions d’africains sont menacés par la Méningite.

vaccination 3Depuis le début de l’année, l’épidémie de méningite à méningocoques qui sévit traditionnellement à cette époque, a été à l’origine de 9 249 cas, dont 857 mortels. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette incidence est la plus faible observée depuis 10 ans. Ce sont en réalité les premiers effets de la vaccination qui se met progressivement en place.

Au total, 18 pays sur 19 de la « Ceinture de la méningite » ont été touchés par l’épidémie. Cette ceinture s’étend d’est en ouest, du Sénégal à l’Ethiopie. Plus de 300 millions d’Africains sont ainsi menacés. L’OMS indique surveiller étroitement la situation épidémiologique, en collaboration avec ses partenaires et les ministères de la santé des pays affectés.  Cette flambée épidémique a été principalement due au sérogroupe W135 de Neisseria meningitidis.

Depuis 2010, l’OMS estime que plus de 100 millions de doses du vaccin MenAfriVac® ont été distribuées dans 10 pays de la « Ceinture de la méningite ». « La baisse du nombre de cas observé cette année peut être directement reliée au programme de vaccination », se réjouit l’OMS.

Raideur de la nuque, fièvre élevée, photophobie, état confusionnel, céphalées et vomissements… Autant de symptômes qui caractérisent la méningite. Selon l’OMS, « même lorsque la maladie est diagnostiquée très tôt et qu’un traitement approprié est institué, entre 5 et 10% des malades décèdent, en général dans les 24 à 48 heures qui suivent l’apparition des symptômes ».

Les commentaires sont fermés.