Modern technology gives us many things.

Saint-Louis : Idy esseulé, la coordination communale des femmes claque la porte

La frustration née des investitures aux Législatives continue de faire des dégâts. Cette fois, c’est le parti d’Idrissa Seck, section Saint-Louis, qui est touché. En assemblée générale hier, renseigne L’Observateur, les femmes de Rewmi ont exprimé leur colère avant de démissionner. Au nom de la parité, une femme devait figurer parmi les investis. Mais non. Ils investissent un homme sur la liste départementale. Et les femmes alors ? », s’interroge Fatou Diop, leur présidente, qui ajoute : « Ces femmes avaient choisi Idrissa Seck pour l’accompagner dans son combat politique. Elles n’ont jamais rien réclamé ou attendu de lui. Elle n’ont, non plus, jamais reçu de lui la plus petite reconnaissance. Idrissa Seck ne nous accorde aucune considération. Depuis que nous sommes avec lui, il n’a jamais pensé nous accorder la place que nous méritons. Pas d’audience, rien ».

Les commentaires sont fermés.