Modern technology gives us many things.

Sada Ndiaye dans le Macky : Wade et Oumar Sarr accusés

Auteur de la loi qui porte son nom, loi qui a coûté à Macky Sall son poste de président de l’Assemblée nationale en 2008, Sada Ndiaye a finalement rejoint sa victime, quittant ainsi le Parti démocratique sénégalais (Pds) de Me Abdoulaye Wade.

Sa décision, il l’explique par des vacheries essuyées au sein de la formation des libéraux.

« J’ai enduré beaucoup de souffrances et des discriminations malgré ma fidélité à Abdoulaye Wade. En tant que chargé des élections du Parti Démocratique Sénégalais, la bande à Oumar Sarr m’a mis à la 17e position sur la liste nationale. J’ai subi beaucoup de choses avec les frères du parti », a confié Sada Ndiaye à nos confrères d’Afriquemidi.

L’ancien baron socialiste et ex-Directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) ajoute que lors des élections législatives, il avait demandé à Abdoulaye Wade d’investir les fils du terroir s’il veut avoir des voix dans le Fouta. « Mais les manœuvres de nos camarades du parti l’ont poussé à agir autrement. Résultat : le Pds est arrivé dernier au Fouta ».

Le maire Nguidjilone ajoute qu’un autre acte d’Abdoulaye Wade lui est resté en travers de la gorge. « Lors de la visite de Me Abdoulaye Wade à Touba, il a présenté tous les membres de la délégation qui l’accompagnait sauf moi », déplore-t-il.

Ce sont toutes ces « souffrances et discriminations » qui ont fait que, dit-il, il ne pouvait plus rester au Pds.

Seneweb

Les commentaires sont fermés.