Modern technology gives us many things.

Rewmi de Idy répond à Robert Bourgi: un prédateur ami du lion dormeur

Vous vous rappelez de l’homme qui avait « poignardé » François Fillon avec l’histoire des costumes -pour venger Sarkozy- à la veille des présidentielles?

Revoilà Monsieur Bourgi l’avocat qui vit de mallettes des chefs d’Etats africains, cette fois-ci en mission commandée pour préparer l’opinion sénégalaise à un éventuel hold-up électoral de Macky Sall.
Combien de nos francs a-t-on promis à l’homme qui incarne l’image sombre de la
« Françafrique », au point qu’il prédise un second mandat au Président de la République le plus impopulaire et le plus incompétent de l’histoire politique de notre pays ?
Pour commettre son forfait, il va jusqu’à traiter Idrissa Seck « d’homme du passé ».
Rappelons qu’Idrissa Seck, de par ses réalisations (grappes de convergence, meilleur taux de croissance, plus bas taux d’inflation, réduction de moitié de la dette du Sénégal…) fût le meilleur premier ministre d’Abdoulaye Wade.
Idrissa Seck, pour asseoir un vrai changement, propose :

  • –  Une fois président, il se retirera de la présidence de son parti, pour une meilleure démocratie au Sénégal ;
  • –  Une justice totalement indépendante où le Président de la République ne sera plus président du conseil supérieur de la magistrature ;
  • –  Une ouverture du secteur de l’eau à plusieurs exploitants et un exercice par l’Etat de sa totale autorité pour qu’enfin on puisse boire, se laver… à souhait ;
  • –  Un conseil supérieur de l’éducation nationale et une revalorisation du statut del ’enseignant ;
  • –  Création d’une application sur Smartphone, permettant aux sénégalais de l’extérieur de renouveler rapidement et facilement leurs papiers ;
  • –  Simplification des rapatriements et importations de véhicule avec comme principal critère, une visite technique valide au pays de départ et au Sénégal ;
  • –  Préférence faite aux entreprises sénégalaises et à celles des pays où les sénégalais del ’extérieur sont mieux traités (exemple des ressortissants gabonais et algériens en France).
    Comment un tel homme, espoir de son peuple, peut-il être traité avec dédain par un vieux mafieux condamné par la justice française ?
    Au sénégalais d’en juger !
    Daouda Ba Porte-parole-adjoint de Rewmi

 

1 commentaire
  1. Sangare dit

    Allez chier avec ce chien d’Idy
    Il serai jamais mon président

Les commentaires sont fermés.