Modern technology gives us many things.

Revue de presse : Les quotidiens sénégalais scrutent la victoire des Lions sur le Lone Star du Libéria

revue de presse 1La victoire des Lions de la Téranga (2) contre le Libéria (0) hier en match comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2014 est largement commentée par la presse sénégalaise de ce lundi.


«Des Lions conquérants et confiants pour le reste du parcours», titre Le Soleil, le quotidien national. Ce journal explique qu’en match de la 5ème journée des éliminatoires du Groupe J zone Afrique du Monial 2014 disputé hier au stade Samuel K. Doe de Monrovia, le Sénégal a battu le Libéria.

«Le match qu’il fallait», ajoute Le Soleil, donnant la parole à l’entraîneur Alain Giresse qui estime qu’«il fallait répondre au défi physique».

«Une Victoire qui sauve les Lions», estime pour sa part Waa Sports, soulignant que le malgré tout, Papis Demba Cissé, auteur des deux buts sénégalais est suspendu pour le prochain match contre l’Ouganda.

Pourtant en ce qui concerne l’arbitrage, Le Soleil note «qu’on n’a pas vu mieux depuis longtemps».

«Ouf, la 1ère victoire de Alain Giresse. Les Lions rugissent de nouveau», pousse L’Observateur, notant toutefois que l’entraîneur menace de partir.

«Ça fait du bien», estime Tout Le Sport, relevant que Papis Demba Cissé est l’homme du match. «On a retrouvé l’engagement et l’efficacité. Contre l’Ouganda, je veux qu’on joue au Maroc», soutient Alain Giresse, dans les colonnes de Tout Le Sport.

«Les Lions assurent sans rassurer», commente Le Populaire, parlant de «finale» de la poule qui opposera le Sénégal à l’Ouganda en septembre.

Direct-Info consacre sa Une au probable boycott des examens par les enseignants en grève et titre : «Des retraités et des étudiants à la place des enseignants».

Mettant le focus sur les inondations, L’Observateur parle de «bombe sociale à retardement» et explique que des milliards F CFA engloutis sous les eaux…sans résultats.
«La banlieue dakaroise, Kaolack, Ziguinchor, Thiès, Saint-Louis…craignent le pire», dit L’Obs.

«Karim et Baldé se retrouvent chez le juge», écrit La Tribune à propos du dossier de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (ANOCI).

Les commentaires sont fermés.