Modern technology gives us many things.

Revue de presse : les quotidiens sénégalais proposent un menu varié

revue de presse 1Des sujets relatifs à l’économie, aux biens mal acquis et aux faits divers font la Une de la presse sénégalaise parue jeudi.


Ainsi, Sud Quotidien met le focus sur l’impact supposé du visa d’entrée au Sénégal à partir du 1er juillet 2013 sur le tourisme et écrit : «Macky dégage en touche».

Ce journal explique : «Plutôt que de réagir à une pseudo psychose d’une éventuelle fuite des touristes véhiculés par les professionnels du tourisme relativement à la mesure gouvernementale de réciprocité du visa, le Chef de l’Etat a plutôt mis l’accent sur les efforts à faire par les professionnels du tourisme pour préserver les emplois dans ce secteur».

De son côté, Le Soleil informe que le plan national du tourisme sera validé en juillet prochain.

«La modernisation de l’élevage, une priorité» du gouvernement, selon Le Soleil. Revenant sur les décisions du conseil des ministres d’hier, le quotidien parle de recrutement exceptionnel de vétérinaires, avec la réhabilitation du ranch de Dolly.

Le quotidien Direct-Info revient sur les accusations de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS) qui accusent l’Etat de favoriser la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS) en mettant un terme aux importations de sucre.

Sur les biens mal acquis, Le Quotidien revient sur l’affaire des produits phytosanitaires du Plan Jaxaay et indique que le «dossier Aïda Ndiongue (ex-sénatrice) est sur la table du doyen des juges».

Ce quotidien parle de faux et usage de faux, en soulignant que le procureur remet les pesticides au ministère de la Santé.

«Rapport d’audit accablant sur le deal des permis de conduire», titre Le Populaire expliquant que le scandale s’est passé au ministère des Infrastructures et des Transports.

«Des têtes vont tomber et pas seulement au ministère des Transports», précise le même quotidien.

L’As souligne que les avocats du Parti démocratique sénégalais (PDS) ont découvert une nébuleuse autour des 24 milliards de reliquat versés par Dubaï Port World au Sénégal et titre : «Mimi Touré (ministre de la Justice) a fait perdre 15 milliards à l’Etat».

Selon L’As, Aminata Touré et Alioune Ndao auraient pu coûter plusieurs centaines de milliards à l’Etat.
«La fortune de Karim passe de 694 milliards à 303 milliards», écrit La Tribune à sa Une, précisant que Wade-fils sera bientôt à la barre de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), pendant que le procureur spécial de cette même cour s’est lancé sur les traces de sa sœur, Sindièly.

L’Observateur revient sur le meurtre de la Française Jorland Bao à Saint-Louis et note que «le directeur de la communication de l’UGB (université Gaston Berger de Saint-Louis) est en prison pour meurtre».

Ce journal explique que M. Bao est accusé d’avoir tué sa femme et d’avoir maquillé l’assassinat en suicide.
«L’ambassade de France se constitue partie civile», ajoute L’Obs.

Le quotidien EnQuête poursuit l’affaire de l’arraisonnement du navire de guerre «Defender» au large de Dakar et indique que les «gendarmes frappent dur». Ce journal donne les sept noms des personnes déférées au parquet dans cette affaire et parmi lesquels, il y a Toto Sarr, ex-directeur général de la police nationale.

Les commentaires sont fermés.