Modern technology gives us many things.

Revue de presse : les quotidiens sénégalais proposent un menu varié ce jeudi

Divers sujets ayant trait aux biens dits mal acquis et à la politique, ainsi qu’à l’économie font la Une de la presse sénégalaise de ce jeudi.


revue de presse 1Ainsi, le quotidien Le Populaire revient sur les déclarations de l’ex-président, Me Abdoulaye Wade, en donnant la parole au coordonnateur du Forum civil qui indique : «Wade donne à Macky une opportunité de relancer la traque…Wade défie le juge d’abord, Macky Sall ensuite. Macky n’a pas le droit de reculer, il assumera sa responsabilité».

Selon Mouhamadou Mbodj, «il faut déclassifier les rapports, tous les scandales sous Wade et saisir le Procureur».

«Wade est un justiciable comme tout le monde, s’il a commis des fautes, il devait être poursuivi. Je n’ai aucune pitié de ces gens, qu’ils soient seuls ou qu’ils soient chez Wade ou Tanor ou Macky», ajoute M. Mbodj, coordonnateur du Forum civil.

Walfadjri poursuit le dossier Tahibou Ndiaye, du nom de cet ancien DG du cadastre mis en cause par la traque des biens mal acquis. «Les vrais éléments d’un faux scandale», titre ce journal, soulignant des ratés de la procédure.

Parlant de Wade, Sud Quotidien écrit à sa une : « Il ne tient qu’à un fils». Ce journal illustre sa Une avec des photos de Me Wade, debout en face de Karim Wade et d’Idrissa Seck, jadis dépeint comme son fils adoptif.

La nomination d’un nouveau haut commandant de la Gendarmerie intéresse EnQuête qui titre : «L’énigme Meïssa Niang». Selon ce journal, l’ex-commandant, le général Abdoulaye Fall, est nommé nouvel ambassadeur du Sénégal au Portugal.

«Code général des collectivités locales : Chamboulement total», titre L’As, ajoutant que toutes les communes auront une autonomie financière, et que les villes vont continuer à exister.

 

 

Les commentaires sont fermés.