Modern technology gives us many things.

Revue de presse : les ennuis judiciaires de Tahibou Ndiaye à la Une

revue de presse 1Les ennuis judicaires de l’ex-directeur général du Cadastre, Tahibou Ndiaye, arrêté mardi dans le cadre de la traque des biens mal acquis, sont largement traités par les journaux parus mercredi.

Déjà convoqué au mois d’août dernier par le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), l’ancien directeur général du Cadastre est prié de justifier une fortune personnelle évaluée à près de sept milliards de francs CFA. Il avait dû verser une caution pour se tirer d’affaire à l’époque.

Tahibou Ndiaye, son épouse et ses filles ont passé la nuit de mardi à mercredi à la Section de recherches de la Gendarmerie et seront présentés au procureur ce mercredi, selon L’Observateur.

 »La transaction ou la case prison pour Tahibou Ndiaye et sa famille’’, titre L’AS qui écrit : ‘’Alioune Ndao est passé à l’action. Le procureur spécial ne s’est pas fait prier pour mettre en branle la Section de recherches et mette aux arrêts Tahibou Ndiaye, son épouse et ses trois filles adoptives’’.

‘’Cueillis hier (mardi) et conduits au parquet spécial, ils ont tous fait l’objet d’un retour de parquet. L’ancien directeur général du Cadastre et sa famille feront face à la Commission d’instruction prés la CREI aujourd’hui (mercredi) à 10 heures’’, ajoute L’As.

Pour Le Populaire, ce ‘’face-à-face’’ entre Alioune Ndao et Tahibou Ndiaye sera celui ‘’de tous les dangers’’. Et le journal de s’interroger : ‘’Tahibou va-t-il se battre ou battre en retraite ?’’. Le Populaire ajoute : ‘’Décidé à ne se pas se laisser mener à l’échafaud, l’ancien DG du Cadastre avait ouvertement défié la justice, en refusant de céder ses biens épinglés par la CREI notamment son château aux Almadies. Tahibou Ndiaye risque d’être expédié à la prison de Rebeuss dès aujourd’hui’’.

Evoquant ce sujet, Le Quotidien titre : ‘’Tahibou ouvre la boite de pandore’’. Le procureur Alioune Ndao ‘’aurait découvert d’autres biens qui appartiendraient à Tahibou Ndiaye. Et il se dit que l’ex-directeur général du Cadastre pourrait subir le sort de Karim Wade en se voyant coller une deuxième mise en demeure’’.

‘’Mais il devra d’abord, après sa garde à vue d’hier, être placé sous mandat de dépôt et purger 6 mois. Seul un coup de théâtre lui éviterait un tel scénario murmuré par le parquet spécial’’, selon Le Quotidien.

A propos de l’arrestation de Tahibou Ndiaye, Sud Quotidien écrit : ‘’Moins de quatre jours après avoir placé sous mandat de dépôt Bara Sady et Carmelho Sagna, anciens directeurs généraux du Port autonome de Dakar et de la Société africaine de raffinage, la justice sénégalaise vient se saisir encore dans le cadre de la traque des biens mal acquis d’un autre ex-patron d’une institution publique’’.

A sa Une Le Soleil annonce la finalisation du Plan Sénégal Emergent (PSE), avant fin décembre. Le PSE vise 7% de croissance par an pendant 10 ans. Mercredi en Conseil des ministres, le chef de l’Etat ‘’a félicité le gouvernement pour sa mobilisation et sa participation au séminaire gouvernemental sur le Plan Sénégal Emergent, qui n’a d’autre ambition que le développement durable du Sénégal’’.

Macky Sall a ‘’a également souligné avoir auparavant fixé le cap stratégique, donné la perspective, déterminé les orientations sectorielles prioritaires, précisé les urgences, de même que les objectifs visés et les résultats attendus’’.

Il a demandé au Premier ministre de ‘’s’assurer, d’une part, de la mobilisation effective de l’administration autour de la finalisation du Plan Sénégal Emergent avant fin décembre 2013 et d’autre part, du succès de la mise en œuvre.

 

Les commentaires sont fermés.