Modern technology gives us many things.

Revue de presse : Le match Sénégal-Angola pour les éliminatoires du mondial 2014, à la Une de la presse

revue de presse 1Le match Sénégal-Angola de ce samedi à Luanda, entre Lions de la Téranga (équipe nationale de football sénégalaise) et Palancas Negras (gazelles noires), comptant pour la 4ème journée des éliminatoires du mondial 2014, fait la Une de la presse quotidienne sénégalaise de ce samedi.


«Angola-Sénégal : Les Lions jouent leur tête», titre le quotidien Stades. Selon ce quotidien sportif, les leaders du groupe J à mi-parcours, les poulains d’Alain Giresse (entraineur sénégalais) n’ont pas trop le droit à l’erreur, sous peine de faire doubler et de voir le Brésil s’éloigner d’eux.

«La défaite et c’est l’enfer», écrit La Tribune, soulignant que les Lions sont en mission commando sur Luanda, puis sur Monrovia. «Le difficile périple du Sénégal débute aujourd’hui avec l’Angola. Les Lions à la ramasse, défient les Palancas Negras, invincibles chez eux. Avec un seul impératif : l’objectif de résultat.

«Il faut gagner la bataille du début à la fin», soutient Cheikhou Kouyaté dans La Tribune, empêché qu’il est pour cause de blessure.

«Les Lions en quête de rachat à Luanda», estime de son côté Le Soleil, le quotidien national. Selon Le Soleil, décrocher un bon résultat pour se racheter de leur piètre prestation du match aller face à l’Angola, tel sera l’objectif des Lions.

«C’est le meilleur de maintenir le cap vers la qualification au 3ème et dernier tour des éliminatoires du Mondial2014 au Brésil», poursuit ce quotidien.

«Crucial pour Lions affamés», dit Sud Quotidien, notant que c’est ce match est décisif pour l’équipe de football du Sénégal pour mettre un terme à la série noire qui les poursuit car étant restés plus d’une année sans la moindre victoire.

«L’heure de rugir», dit Tout Le Sport. De son côté, Waa Sports se demande : «Les Lions veulent-ils aller au Mondial ?»

L’affaire Dubaï Port World (DPW) dont le PDG, le Sultan Bin Suleyman a été reçue en audience jeudi dernier à Paris par Macky Sall, est également évoquée par les journaux.
La filiale sénégalaise de cette société fait la polémique dans le cadre des biens mal acquis au senegal, car on attribue la paternité de DPW à Karim Wade.

«Affaire DPW : Macky, le Sultan et les 24 milliards», écrit à sa Une le quotidien EnQuête.

«DP World quitte les eaux troubles», écrit Le Quotidien, expliquant que la société a payé le reliquat de 24 milliards F CFA du ticket d’entrée au port de Dakar.

Ce quotidien souligne que les dirigeants de DPW vont créer une nouvelle société de droit sénégalais avec des actionnaires connus.

Les commentaires sont fermés.