Modern technology gives us many things.

Revue de presse : Le dernier ministre de la Justice de Wade dispute la Une à Macky Sall et au lutteur Yékini

revue de presse 1La sortie de Cheikh Tidiane Sy, dernier Garde des Sceaux du régime de Me Abdoulaye Wade, contre l’emprisonnement de son fils Thierno Ousmane Sy, fait la Une de la presse sénégalaise, à côté du président Macky Sall dont l’audience aux responsables de DP World fait la polémique, et du lutteur Yékini qui a fait hier une sortie médiatique.


Ainsi, Sud Quotidien indique qu’après l’arrestation et la détention de son fils Thierno Ousmane Sy (TOS), «Cheikh Tidiane Sy charge Latif (Abdou Latif Coulibaly, journaliste et ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance) et Ousmane Diagne (ex-procureur de Dakar)».

Dans ce journal, l’ancien Garde des Sceaux estime que son fils est «victime d’une campagne de machination» orchestrée par ces deux hommes. Pour Latif, il dit que tout résulte de son procès perdu face à TOS et pour Ousmane, Cheikh Tidiane Sy dit qu’il lui en veut parce qu’ayant demandé son départ du parquet général au temps qu’il était ministre de la Justice.

«Cheikh Tidiane Sy dénonce…un coup d’Etat contre son fils», titre Le Populaire, rappelant que l’ex-procureur et Latif sont accusés d’avoir fomenté le complot. «L’ancien Garde des Sceaux menace de faire des déballages», ajoute Le Pop.

«C. T. Sy grave», ironise Le Quotidien. «Cheikh Tidiane Sy blanchit son fils, charge Latif Coulibaly et Ousmane Diagne», renchérit L’Obs, dans lequel journal M. Sy estime que «Kéba Keinde (homonyme de Kéba Mbaye, père de l’actuel Premier ministre), doit être arrêté (car aussi impliqué dans la vente de la licence de téléphonie à Sudatel)».

«Cheikh Tidiane Sy tire en rafales», écrit Walfadjri quotidien.

Les quotidiens sénégalais reviennent aussi sur l’audience que le chef de l’Etat a accordée à Paris aux responsables de Dubaï Port World (DPW), dont la filiale de Dakar fait partie de celles dont on attribue la propriété à Karim Wade, en prison pour une fortune jugée illicite et évaluée à 694 milliards F CFA.

«Ça sent le deal au Palais», commente Walfadjri, à côté du quotidien EnQuête qui fait état de discussions à Paris entre le boss de DPW et Macky Sall. A ce propos, ce quotidien titre : «Un deal sur le dos de Karim».

«Pacte avec DPW Sénégal à la suite d’une audience avec son PDG, Macky lave Karim et gifle la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite)». Selon L’As, une commission est installée pour régler le différend.

En sport, Yékini occupe la Une. Ainsi, Direct-Info informe que ce lutteur conteste le titre de roi des arènes et titre : «Yékini défie Balla Gaye 2».

«Je suis le Khalife général de l’arène», dit le lutteur dans Tout Le Sport. Dans Waa Sports, il dit «attendre Eumeu, Lac 2 et Gris» pour ses prochains combats.

Les commentaires sont fermés.