Modern technology gives us many things.

Revue de presse : l’ambiance au sein de la majorité présidentielle à la une des quotidiens sénégalais

revue de prresseLa presse sénégalaise parue mercredi met en exergue des sujets politique majoritairement relatifs à l’ambiance au sein de la coalition présidentielle, Benno Bokk Yakaar.


«Division de Benno, érosion de la confiance entre alliés…mission accomplie pour Idrissa Seck», titre Walfadjri, soulignant que le leader du parti Rewmi doit rire sous cape en voyant la crise s’installer dans cette coalition suite à sa proposition de ramener le mandat du président de l’Assemblée d’un à cinq ans.

De son côté, La Tribune parle de la formation libérale en lambeaux et note : «Le PDS se déchire, Macky respire». Pendant ce temps, L’Observateur dresse le profil des points focaux du mouvement And Penco Rewmi (APR) et indique que «les masques tombent à l’APR».

«Idrissa Seck n’est pas derrière notre mouvement», clarifie dans L’Obs, l’ancien député Abdoulaye Dramé, point focal dudit mouvement à Thiès.

La dualité au sommet de l’alliance pour la République de Macky Sall attire l’attention du quotidien EnQuête qui parle de «mystère ABC (Alioune Badara Cissé, son n°2)». Dans ce quotidien, un cadre du parti présidentiel soutient : «Aucune considération pour Macky Sall».

L’As parle de la visite hier du chef de l’Etat au Khalife général des Layènes suite au 133ème de cette confrérie et titre : «Macky Sall reconnaît les manquements et s’excuse».

Dans ce journal, Macky soutient : «Les ordres que j’avais donnés et qui ne sont pas respectés sont une erreur de notre part».

Evoquant cette visite, Le Soleil indique cet engagement de Macky Sall qui promet que «l’Etat va soutenir le projet du village écologique de Malika».

Toujours en environnement, Sud Quotidien s’intéresse au mécanisme des financements verts et fait état de «trois options du Sénégal», consistant au fonds Carbonne, à la taxation des transports aériens ou encore maritimes.

Direct-Info donne la bonne nouvelle pour l’ancienne administratrice du fonds de promotion économique (FPE), après vérification par un expert de ses biens offerts en garantie, et écrit à sa Une : «Ndèye Khady Guèye vers la liberté provisoire».

 

Les commentaires sont fermés.