Modern technology gives us many things.

Revue de presse : la police traque le secrétaire général de des jeunesses travaillistes libérales, selon la presse sénégalaise

revue de presse 1La convocation à la Division des investigations criminelles (DIC) de Bara Gaye, secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL), structure affiliée au Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), pour des propos offensants à l’endroit du chef de l’Etat, Macky Sall, fait la Une des quotidiens sénégalais de ce lundi.


«Comment Bara Gaye a semé la DIC», titre L’Observateur, soulignant que localisé aux Almadies le samedi, il se terre à Touba le dimanche.

«Bara Gaye alerté, des soupçons pèsent sur la police», ajoutent nos confrères de L’Obs, relayant tout de même ces propos de Marème Kane Gaye, épouse du mis en cause, qui soutient : «Les activités de mon mari ne m’engagent pas».

«Bara mal barré se terre à Touba», écrit La Tribune à sa Une, informant que le SG de l’UJTL risque d’aller en prison pour offense au chef de l’Etat.

«On va répéter les propos de Bara Gaye», promet Oumar Sarr, coordonnateur national du PDS, dans La Tribune.

Selon Walfadjri quotidien, «la DIC lance la chasse contre Bara Gaye», mais qu’introuvable, sa femme «cuisinée» pendant 4 tours d’horloge.

«Il (Bara Gaye) déférera aujourd’hui à 9 heures», rassure Me Amadou Sall, porte-parole du PDS.

«Bara Gaye wanted», renchérit Rewmi quotidien, soulignant que les proches du jeune politicien auraient été au courant de son refuge à Touba.

«Attendu aujourd’hui pour un week-end de cache-cache, Bara Gaye mal barré», commente Le Populaire, rappelant qu’après l’offense au chef de l’Etat, il nargue les autorités judiciaires et policières. Ce même journal explique que sous le coup de l’article 80, il s’ouvre les portes de la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss.

«Traqué par la DIC durant tout le week-end, et Gaye se bara», ironise Le Quotidien alors que L’As renchérit : «Bara traqué, son épouse kidnappée».

Quoi qu’il en soit, dans Direct- Info, Mme Gaye affirme : «Bara Gaye va incessamment revenir».

Sud Quotidien consacre sa Une à l’abrogation de la loi Sada Ndiaye, au non cumul des mandats, à l’élection des maires au suffrage universel et à la restauration de la peine de mort et note : «Le clash qui menace l’Assemblée nationale».

Le Soleil met le focus sur la participation de Macky Sall à la réunion du NEPAD, où il a estimé que «l’Afrique doit compter sur ses ressources internes». Le quotidien national ajoute aussi que le chef de l’Etat propose une force africaine de sécurité.

Les commentaires sont fermés.