Modern technology gives us many things.

Revue de presse : la lutte règne sans partage à la une des quotidiens sénégalais

balla taphaVainqueur hier dimanche contre Tapha Tine de l’Ecurie Baol Mbollo, le Lion de Guédiawaye, Balla Gaye 2 qui maintient son titre de roi des arènes en lutte avec frappe, fait la Une des quotidiens sénégalais de ce 3 juin.

«Balla Gaye 2 terrasse Tapha Tine, presque sans effort», écrit Le Soleil, quotidien national, à sa Une soulignant qu’entre ces deux lutteurs, les choses sont désormais claires car Balla Gaye 2 n’a eu aucune peine à dominer son adversaire, en 2mn 30 secondes.

«Balla Gaye 2, vainqueur incontesté de Tapha Tine : C’est le meilleur», indique Tout Le Sport soulignant que le prochain vainqueur entre Modou-Lô/Eumeu Sène sera l’adversaire de Balla.

«Le clan Tapha Tine accuse Aziz Ndiaye (le promoteur) et crie au complot», poursuit Tout Le Sport.

«Balla attaque, cogne et gagne», commente le quotidien EnQuête, qui fait état de victoire éclair. Selon ce journal, «Taxx ci ripp» est une promesse non tenue de Tapha Tine, qui plonge son fief de la Médina dans le deuil.

«Taxal na Tapha rip», s’exclame le vainqueur dans Libération. Selon Le Populaire, «le roi-Lion  »rataTine » le géant du Baol». «Tapha Tine : 25 minutes de mystique pour 2mn17 de désolation», commente Le Populaire, à côté de Balla Gaye 2 qui soutient : «Je tiens à ce titre de roi des arènes, je me suis battu pour l’avoir».

«La mise au point de Balla», hurle Le Quotidien, notant qu’il marche sur Tapha Tine, le cogne et le terrasse.

«Le roi s’impose», écrit Sud Quotidien, appuyé par L’Observateur qui parle de «Balla Gaye 2, un roi haut perché». Dans ce journal, Balla explique avoir terrassé son adversaire en le plaquant avec son ventre.

«Les secrets mystiques de la victoire de Balla Gaye 2» à la Une de Direct-Info.

Les commentaires sont fermés.