Modern technology gives us many things.

Revue de presse : fête de la nativité et traque des biens mal acquis au menu

revue de presse 1Les quotidiens sénégalais parus jeudi, traitent de divers sujets dont les plus marquants traitent de la fête de la nativité et des suites de la traque des biens mal acquis.

 

Le Soleil, quotidien gouvernemental, ouvre sa Une sur la fête de Noël avec ce titre : ‘’La demande sociale au cœur du message de Mgr Théodore Adrien Sarr ».

En sous –titres le Soleil ajoute : »Le cardinal souhaite le règlement définitif du conflit en Casamance » et ‘’Le pape François condamne le phénomène des enfants soldats ».
Sud quotidien également, consacre sa première page à cet évènement religieux avec cette manchette : ‘’Paix en Casamance, lutte contre la pauvreté ».

La traque des biens mal acquis intéresse aussi les quotidiens dont La tribune qui fait état de ‘’tractations pour libérer Karim ».

Une photo du fils de l’ex président sénégalais accompagne cette titraille avec cette légende ‘’Ouattara et des familles religieuses entrent en jeu, la CREI minée ‘’.

‘’Les milliards de la traque soumis aux députés », écrit à sa devanture l’As, parlant de la seconde loi de finances rectificative 20123

Selon L’As DP world a versé 24,6 milliards francs, Jaber et la suneor 2,5 milliards, Tigo paie le reliquat de 11 milliards ».

Revenant sur les déboires judiciaires de l’ex sénatrice Aida Diongue, le Quotidien relate les péripéties du pillage organisé des ressources du plan Jaxaay avec ce titre : « une arnaque de haut vol ».

Le même journal réserve la moitié de sa devanture au président sénégalais soulignant que « Macky flingue les forces de l’ordre ».

Rewmi quotidien accorde sa priorité à l’inculpation des dignitaires du PDS (parti démocratique sénégalais, opposition). ‘’Niasse bloque la CREI », écrit ce journal expliquant que l’absence du président de l’assemblée nationale retarde la mise en place de la haute cour de Justice »

Loin de ces sujets, le Populaire choisit de traiter de la politique avec ce titre : « règlements de comptes à l’APR», le parti présidentiel à l’épreuve du pouvoir.

Le journal donne la parole à Me Djibril War, directeur de l’école du parti qui déclare : ‘’ces théoriciens du coup d’E tat rampant sont entrain de poser le dernier jalon pour le fatal coup d’Etat permanent ».

L’Enquête aussi préfère parler des conclusions d’un rapport sur l’emploi des jeunes avec ce titre : « chômage, des vérités crues ».

En sous titres le journal note que ‘’le monde rural plus travailleur que Dakar », ‘’90 pour cent de la population jeune dans l’informel », ‘’les diplômés à la trappe ».

 

Les commentaires sont fermés.