Modern technology gives us many things.

Revue de presse : biens mal acquis, politique et obsèques de Mandela se partagent la Une des quotidiens

revue de presse 1Divers sujets allant de la traque des biens mal acquis à la politique, en passant par les obsèques de Mandela font la Une des quotidiens sénégalais parus mercredi.

Ainsi, le quotidien La Tribune revient sur la liberté provisoire annoncée pour l’ancienne directrice du fonds de promotion économique et titre : «Ndèye Khady Guèye déplumée et maintenue en prison».

Rappelant que la totalité des montants pour lesquels elle est poursuivie avoisine les 4 milliards F CFA et qu’elle a cautionné deux milliards et deux villas, ce journal informe que «l’ordonnance qui est favorable à une liberté provisoire accordée par le doyen des juges est rendue sans effet par le Procureur de la république».

«Traque des biens mal acquis, la stratégie du provisoire», note Sud Quotidien, expliquant que la liberté provisoire, dans le cadre de la traque des biens mal acquis, est loin d’être une promenade de santé pour les mis en cause.

«Les avocats des prévenus obtiennent gain de cause après plusieurs tentatives infructueuses. Souvent après avoir déposé une caution. Mais les juges qui veulent s’entourer de toutes les garanties n’accèdent pas à la première demande. Résultats des courses, les avocats des traqués, traquent à leur tour la liberté provisoire pour leurs clients», commente Sud Quotidien.

De son côté, L’Observateur revient sur le refus de Karim Wade, lui aussi en prison pour enrichissement illicite, de déferrer aux convocations de la cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

«Karim tout près du virement», écrivent nos confrères de L’Obs, soulignant que des avocats de Wade-fils, ses proches et ses complices présumés lui mettent la pression.

En politique, Walfadjri parle de l’entourage présidentiel et parle de «ces fous du roi qui risquent de couler Macky». Parmi ces «fous du roi», Walf retient Mahmouth Saleh (ministre conseiller), Ahmet Suzanne Camara (du réseau des enseignants de l’Alliance pour la République) et Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar.

Le Quotidien lui parle des «obsèques planétaires pour Mandela» qu’il qualifie d’ «homme mage».

«Un géant de l’histoire sanctifié», écrit pour sa part Rewmi quotidien, alors que Le Populaire informe qu’Obama réclame l’héritage de Mandela.

Les commentaires sont fermés.