affi guesanxibaaru.com – A peine a-t-il atteint une durée d’un mois de liberté provisoire, après plus de deux ans de détention suite à la crise post-électorale de 2011, l’ancien Premier ministre ivoirien a véritablement signé sa rentrée politique pour reconquérir le pouvoir par les urnes. Pascal Affi N’Guessan, puisque c’est de lui qu’il s’agit, et non moins président du Front populaire ivoirien (Fpi) a repris les rênes du parti de Laurent Gbagbo ce week-end passé. Et ce, sur un ton qui pose l’attitude que le Fpi compte désormais adopter sur l’échiquier national. Pour ce faire, Pascal Affi N’Guessan compte s’appuyer sur ses camarades du Fpi et sur ses alliés, regroupés au sein du Congrès national de la résistance pour la démocratie (Cnrd).

Absent de toutes les institutions nationales et locales, le Fpi qui a boycotté les élections législatives, régionales et communales, vise la présidentielle de 2015. Et, c’est avec l’idée que son leader charismatique, l’ex-chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, détenu à la Cour internationale pénale (Cpi) depuis novembre 2011, puisse défendre les couleurs du parti.

Balthazar xibaaru.com

PARTAGER