Modern technology gives us many things.

RDC: un opposant abattu à Kinshasa

bemba rdcUn haut responsable du MLC, deuxième parti d’opposition en République démocratique du Congo, a été abattu à Kinshasa dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès du parti. Membre de la mouvance de Bemba (photo) à qui est detenu à la CPI, l’opposant craignait pour sa vie

Le président du Mouvement de libération du Congo (MLC) pour la province du Bas-Congo (Ouest), Lajos Bidiu Nkebi, “a été abattu devant chez lui, semble-t-il par des bandits armés”, a déclaré à l?AFP Germain Kambinga, porte-parole du MLC, sans pouvoir donner de plus amples détails.

La Radio Okapi, parrainée par l?ONU et la Fondation Hirondelle, rapporte que la victime revenait d?un mariage quand elle a été attaquée.

“A peine entré dans la parcelle, trois hommes cagoulés en civil ont surgi pour lui demander de l?argent (. . . ) Avant de se retirer du lieu suite aux bruits des jeunes du quartier qui ont été alertés par la discussion, ces bandits armés lui ont tiré trois balles, deux dans le ventre, une dans le pied”, explique la radio sur son site internet, citant des “sources concordantes”.

Lajos Bidiu Nkebi est le troisième haut responsable du MLC assassiné depuis 2008.

Le 22 novembre 2011, le député Marius Gangale avait été abattu à Kinshasa par des hommes armés, alors qu?il se trouvait dans son véhicule. Et le 6 juillet 2008 Daniel Botheti, vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, avait été abattu dans la capitale alors qu’il était escorté par son garde du corps.

Le MLC est le deuxième parti d?opposition parlementaire, avec une trentaine de députés sur 500. Son chef, Jean-Pierre Bemba, est actuellement jugé par la Cour pénale internationale de la Haye, aux Pays-Bas. Il est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre qu’aurait commis sa milice en 2002 et 2003 en Centrafrique.

Les commentaires sont fermés.