soeur angélique namaïkaLe prix Nansen pour l’aide aux réfugiés en République démocratique du Congo (Rdc) est décerné à une religieuse, la sœur Angélique Namaika (photo). L’annonce a été faite, ce mardi, par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Hcr). Cela est le couronnement du travail qu’elle abat dans la région isolée du nord-est de la RD Congo, auprès de femmes victimes de sévices infligés par des rebelles.

Avec son Centre pour la réintégration et le développement, sœur Angélique Namaika a transformé la vie de plus de 2 000 femmes et jeunes filles qui avaient été chassées de chez elles et brutalisées, principalement par l’Armée de résistance du Seigneur basée, au départ, en Ouganda.

La tâche de sœur Angélique consiste, entre autres, à donner aux réfugiés, qui la considèrent affectueusement comme leur mère, la possibilité d’apprendre un métier, de créer une petite entreprise ou de retourner à l’école.

 

Balthazar xibaaru.com

PARTAGER