Modern technology gives us many things.

Rapport de l’Armp : PAD, Lonase et Plan Jaxaay, les mauvais élèves…

armpxibaaru.com – L’Agence de régulation des marchés publics a livré son rapport annuel tant attendu par les Sénégalais, qui souhaitent en connaître un peu plus sur la manière dont leurs deniers sont gérés au sein des Ministères, Agences, Sociétés nationales et autres sociétés parapubliques.
Pour cette année, c’est encore du joli qui a été constaté concernant les conditions de passation des marchés au sein de ces institutions. En attendant de vous donner dans le détail, les éléments probants de cette gabegie généralisée, nous sommes en mesure de vous donner le podium gagnant de l’opacité dans la gestion, ce qui est un bel euphémisme.
La Lonase, lors de l’exercice 2011 a explosé les règles de la conformité requises en passation de marché. Le Cabinet BSC, a audité et vérifié la passation, l’exécution et le suivi sur 20 marchés portant sur une valeur globale de près de 900 millions. De belles surprises y ont été noté, comme la cession et l’attribution de marchés de
confection de tickets de grattage à une société d’……habillement et de sportwear, Munif Group pour ne pas la nommer. Cet habilleur professionnel a pu décrocher des marchés de bobines thermiques et de bulletins de jeux. C’était du temps de Baïla Wane, mais le nouveau Directeur Général n’est pas en reste, puisque lui même épinglé pour des contrats par entente directe portant sur l’achat de véhicules qui lui sont affectés, se chiffrant à plus de 100 millions de nos francs.
Pour le Port Autonome de Dakar, c’est le record absolu d’un milliard et 800 millions passés en entente directe, mais aussi le record du monde de marchés notés en non conformité par les auditeurs : 100%!!!!.
Même pourcentage pour le Plan Jaxaay, qui a superbement ignoré tous les avis défavorables émis par la Dcmp, et qui s’est vu reprocher la non effectivité des urgences convoquées pour passer ces marchés en entente directe, sans oublier le manque total d’éléments justificatifs des qualifications et capacités requises pour effectuer les marchés passés et commandés.
Dakaractu vous détaillera ce rapport annuel qui va encore faire couler encre et susciter passion dans notre espace politico-médiatique. Comme d’habitude… Et surtout sans suite autre que de vagues recommandations jamais suivies d’effets.

Sources : Dakaractu

Les commentaires sont fermés.